Culture

Miss Madagascar – Anne Valérie Binguira, fier porte-étendard d’Analanjirofo

Le week-end dernier, elle fut sacrée Miss Madagascar. Une jeune femme passionnée et engagée, Anne Valérie Binguira apparaît à la fois rayonnante et fière de ses racines.

Digne représentante de la région Analan­jirofo et de Fénérive-Est, sa ville d’origine, elle a créé la surprise dans la soirée du 1er décembre au Centre de conférence international (CCI) Ivato. Fraichement élue Miss Madagascar, Anne Valérie Binguira a ainsi ravi le jury de ce prestigieux concours de beauté national. Elle a également su d’entrée conquérir le cœur du public par sa présence et sa grâce, ayant depuis suscité le buzz sur les réseaux sociaux en affichant sa fierté pour ses racines. Anne Valérie Binguira se découvre ainsi comme le fier porte-étendard, non seulement de sa région, mais de la Grande île et de sa culture.
« J’ai comme ambition de porter haut les couleurs du pays, partout où je le représenterai. Je suis d’ailleurs plus que motivée d’œuvrer plus tard dans le monde du tourisme pour pouvoir par la suite valoriser les splendeurs de ma ville, Fénérive-Est » confie-t-elle.
Née un 5 juillet 1999 à Sainte-Marie, Anne Valérie Binguira s’affirme aussi comme une femme cultivée et passionnée d’art. Elle voue un attachement particulier pour la danse classique et la littérature, ainsi que le chant. De même, elle aime le sport et pratique avec ferveur le volley-ball et la zumba pour bien affiner sa silhouette.

Une miss engagée
Une femme active et engagée, c’est ainsi que Anne Valérie Binguira se définit désormais. « Dans les prochains jours, je rejoindrai Fénérive-Est où j’espère pouvoir m’investir dans diverses activités locales. Notamment, des actions sociales pour faire valoir les conditions de la femme, mais aussi pour mieux œuvrer dans la protection de l’environnement », souligne-t-elle.
Du haut de ses 19 ans, la jeune femme n’en oublie pas pour autant de s’amuser et de se divertir. Mélomane avertie, elle est, entre autres, fan de Katy Perry et de Céline Dion, deux chanteuses dont les chansons lui permettent d’aiguiser sa douce voix. Elle reste toujours dévouée à Analanjirofo, ainsi elle scande avec ferveur à chaque fois les valeurs des traditions malgaches. À l’instar des « Vakodrazana » et du « Tsaboraha » qu’elle affectionne particulièrement. Anne Valérie Binguira représentera tout au long de l’année prochaine les valeurs et les richesses de la culture malgache sur la scène internationale.