Faits divers

Agression d’un Avocat – Les deux fils d’un général incarcérés

L’agression a eu lieu dans cette rue d’Antanimena.

Retour de manivelle. Traduits devant le parquet près du tribunal de première instance à Antananarivo hier, les deux fils d’un général, directeur de la sécurité auprès de la primature, ont été placés en détention préventive à la maison centrale d’Antani-mora. Le troisième agresseur demeure en revanche introuvable. Les deux prévenus sont inculpés pour coups et blessures volontaires aggravés par la destruction de la Citroën C4 de celui-ci. Ces actes de violence ont été perpétrés contre un avocat dans les rues d’Antanimena samedi au crépuscule. Remis à la Section des Recherches Criminelles (SRC) de la gendarmerie nationale à Fiadanana par son propre père, le premier y a été placé en garde à vue depuis samedi. Résidant à Marseille en France, il se retrouve donc immobilisé à Madagascar, incarcéré. Son frère, principal auteur de l’agression, ayant frappé la tempe de l’avocat à coups de crosse d’arme automatique après lui avoir asséné un coup de pied dans la figure sans parler des insultes, des menaces à l’arme de poing ainsi que des actes de vandalisme sur le véhicule, a été en revanche entendu hier après un séjour à l’hôpital.
Il aurait été victime d’une fracture de la jambe. Les recherches du troisième agresseur se poursuivent d’après la SRC.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter