Economie

Économie bleue – L’AMDP s’explique sur l’accord avec Taihe Century

Opaque. L’accord signé entre l’Agence malgache pour le développement économique et de promotion d’entreprise (AMDP) et le consortium d’investissement chinois Taihe Century ne cesse de provoquer les interpellations des représentants des organisations de la société civile. À la fin du mois dernier, une table-ronde entre ces deux parties a été organisée afin de discuter de l’accord cadre ainsi que pour clarifier la situation qui semble stagner depuis le début du mois de septembre. L’accord, d’un montant de 2,7 milliards USD signé à Beijing est censé favoriser l’essor de l’économie bleue à Madagascar. Cependant, pour les acteurs du secteur, entre autres, les petits pécheurs ainsi que les représentants de la société civile, « l’accord est plutôt synonyme de menace pour l’environnement marin déjà fragile de la Grande île ». Ainsi, pour rassurer les parties prenantes de la table-ronde, l’AMDP affirme avoir effectué des études préliminaires par rapport à des estimations d’impact d’ordre économique tout en invoquant le secret des affaires pour justifier le fait de ne divulguer aucun détail sur l’accord-cadre.