Region

Toliara – Deux digues bientôt réhabilitées

Le Président de la République, Andry Rajoelina, en compagnie de deux ministres, a annoncé la réhabilitation de deux digues à Toliara.

Les travaux de réhabilitation des digues de Fiherenana et d’Ankiembe débuteront prochainement, selon Andry Rajoelina. Les inondations les ont fragilisées.

La population de Toliara et ses environs a poussé un grand « ouf » de soulagement après que le chef de l’État a déclaré qu’elle sera à l’abri d’éventuelles inondations. C’était lors de sa visite de travail dans la Cité du soleil.
En effet, les deux digues de protection censées protéger Toliara, celle d’Ankiembe, au sud de la ville, conçue pour contrer l’infiltration de la mer, et celle de Fiherenana, au nord, protégeant la ville entière des débordements de ce fleuve, seront réhabilité d’ici un mois. Elles se rompent à chaque crue et exposent en permanence Toliara à de graves inondations.
Concernant la digue de Fiherenana, des travaux de réhabilitation avaient été entrepris depuis plusieurs années mais sous forme de solution « Tip top ». Ils ne consistaient qu’à colmater les brèches occasionnées par les grandes crues par le biais d’enrochements provisoires. Construite en 1965, reconstruite durant le régime Ratsiraka, et réhabilitée en profondeur par l’entreprise Colas en 2001 qui l’a rehaussée de quelques mètres, cette digue de près de 10km contribue à l’irrigation du périmètre agricole et protège les villages, hameaux, et Toliara contre les inondations.
Selon un ingénieur de la direction régionale des Travaux publics, elle peut contenir un écoulement de 2 000m3/s, soit une crue de fréquence décennale mais la digue commence à être soumise à l’action de l’érosion. Le périmètre et la ville de Toliara sont à la merci de la montée des eaux et des agressions des crues.

Protection
Le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’habitat et des travaux publics, Hajo Andrianainarivelo, a mentionné qu’il est impératif de renforcer la digue de Fiherenana dans les prochains mois afin d’éviter les inondations pouvant entrainer des pertes humaines ou matérielles, comme c’était le cas en mars 2013 lors du passage du cyclone Haruna.
Le Président Andry Rajoelina a indiqué que les travaux qui vont débuter très bientôt seront tout d’abord provisoires, consistant à la mise en place de deux épis de 25 et 75 mètres pour amoindrir le débit de l’eau et même pour la dévier.
« La cuvette devra également être relevée de deux mètres, à moyen terme. L’État transformera cette digue en rocade qui reliera le village de Miary jusqu’au pont de Belalanda », a-t-il assuré.
La digue de protection d’Ankiembe, conçue pour contrer l’infiltration de la mer, a pris un coup sérieux après le passage du dernier cyclone. Elle va aussi connaitre un sérieux lifting. Outre les travaux d’enrochement, les vannes trop vétustes seront remplacées et cette digue sera goudronnée pour relier le port de Toliara jusqu’à la sortie de la RN7.
Ces réhabilitations auront aussi un impact sur l’amélioration des revenus et la qualité de vie de la population locale, ainsi que sur la protection de la ville de Toliara.

Francis Ramanantsoa