Economie

Commerce – Les litchis se vendent à 3000 ariary le kilo

La plupart des distributeurs de litchi au marché d’Anosibe proviennent de Vavatenina et de la région du Sud-Est. Les prix de ces litchis varient selon les lieux de récolte, en ville ou en campagne. Deux-cents packs de litchi remplissent un camion chaque jour et font le trajet partant des zones de récolte vers la capitale. Le grand parking du marché d’Anosibe est investi par plusieurs camions dès la matinée. D’un camion à un autre, les prix diffèrent selon la qualité des fruits dans les packs. Le prix minimal d’un pack s’élève à 30 000 ariary, tandis que le prix maximal atteint 62 000 ariary. Les particuliers qui achètent des packs en gros les revendent aux alentours d’Anosibe même. Pour les transporteurs des centaines de packs de litchi, « nous allons jusque dans les contrées les plus reculées pour récupérer les derniers litchis de la saison ».
Considéré à tort comme un fruit dont la saison de circulation et de consommation est dépassée, le litchi attire une clientèle pas des moindres.
« Pour la famille, il suffit d’un kilo de litchi qui coûte 3000 ariary», indique une mère de famille en train de marchander avec une revendeuse.

Tsiory Fenosoa Ranjanirina et Diamondra Randriatsoa

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité