Region

Mangarivotra – Un éboulement tue une jeune femme

Un éboulement à Mangarivotra a fait un mort, hier matin.

Une jeune femme de 34 ans est décédée hier matin, dans sa maison. L’habitation, en tôles, a été écrasée par l’effondrement d’un mur de soutènement d’une propriété voisine. Cela s’est produit dans le fokontany de Mangarivotra, secteur 6, près du collège d’enseignement général Marcoz.
La recherche du corps a duré plus de trois heures de temps car les sapeurs-pompiers ont dû déblayer le terrain.
L’averse orageuse s’est abattue vers 3 h30 du matin et il a plu des cordes pendant des heures. D’après un témoin, le mur s’est effondré après un grand coup de tonnerre. C’est ce qui a provoqué l’éboulement, entre autres causes. De plus, le mur, haut de dix mètres a été construit sans l’avis de techniciens, d’après le chef du fokontany de Mangarivotra. « Nous avons maintes fois demandé au propriétaire de revoir sa construction, mais en vain », explique le chef du fokontany, Martin Ranaivoson.
Deux autres maisons ont également été endommagées. Le maire de la commune urbaine de Mahajanga, Mokhtar Andriantomanga, a ordonné la démolition immédiate du mur et les occupants des quatre toits ont déménagé ailleurs. «Le propriétaire de ce terrain prendra en charge les dépenses afférentes à ces travaux et la démolition des quatre maisons ainsi que les dommages et préjudices des familles. Nous allons vérifier le permis de construire car, d’après certaines informations, aucune autorisation n’a encore été délivrée», avertit le Maire.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter