Politique

A chaud

La vindicte populaire discutée
Noro Vololona Hari­misa, ministre de la Justice et Garde des sceaux a animé un atelier régional sur la lutte contre les vindictes populaires à Toamasina le 29 novembre. Cet atelier intervient quel­ques semaines après le décès des trois policiers à Ambodi­hazinina Fénérive-Est. À l’instar de ceux orga­nisés à Sambava, Ambovombe et Antso­hihy, l’objectif de l’ate­lier est de discuter avec les responsables locaux pour endiguer ce phéno­mène « d’assas­sinat collectif ».

Trente-six demandes d’amnistie à l’étude
Le Conseil du fampi­havanana Malagasy (CFM) a achevé le 31 octobre l’examen de trente-six demandes d’amnistie. Lors de l’ouverture de la troi­sième session ordi­naire de cette institution à Ampefi­loha, Maka Alphonse, président du CFM a dressé son rapport d’activité. Les dossiers de demande d’amnistie sont actuel­lement transférés à
la Cour suprême pour avis juridique.

2 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Tsara haverina na koa hampahafantarina ny rehetra hatrany fa tany tan-dalàna i Madagasikara. Ny fanafoanana ny fitsaram-bahoaka sy ny famerenana indray ny hasin’ny mpitandro ny filaminana no anisan’ny tokony himasoana ihany koa.

  • Samia mandray ny andraikitra tandrify azy ary aoka samy hiasa anaty fahamarinana sy mangarahara, satria izay iany no lalana hahafahana mivoatra hatrany!