L'Express de Madagascar

Taekwondo – Open STA – Lion sacré meilleur club

Douze clubs ont été représentés à l’Open STA, ce week-end au Palais des Sports Mahamasina. Henikaja de Dynamic et Tsiky de Sonrang ont été élu(e)s meilleur(e)s combattant(e)s.

D’enver­gure nationale. Les cris des combattants, enfants et adultes ainsi que ceux des spectateurs dont la plupart des parents, ont été entendus en dehors de la salle de compétition.
Douze clubs, dont un de la ligue de la Haute Matsiatra, ont été représentés lors de l’Open STA, ce week-end à la petite salle du palais des sports à Mahamasina.
Cette compétition de kyurigy (combat) individuel et par équipes, qui à été ouverte aux taekwondoïstes de catégories pupilles jusqu’aux seniors, entre dans le cadre de la célébration du cinquième anniversaire du club Star Taekwondo Academy. Le club a été fondé en 2013 par Hajanirina Arison, multiple champion national et membre de l’équi­pe nationale depuis les années 90.
Le club Lion du coach Bary Fox a été le sacré meilleur club de l’Open en remportant dix médailles d’or. En deuxième position du tableau des médailles se trouve le club Dynamic avec neuf titres. Et Escapara complète le podium en obtenant sept ors. Le trophée du meilleur combattant a été attribué au jeune Heninkaja du club Dynamic. Il est vice champion des poussins garçons -19kg en s’inclinant en finale face à Dera de Lion.

Meilleurs combattants
Le trophée de la meilleure combattante est revenu à Tsiky de Sonrang. Elle est sacrée championne des minimes filles catégorie -37kg, après sa victoire en finale face à Iangotiana de STA. Aux combats par équipes, le trophée a été ravi par la formation de Sonrang chez les hommes, et par l’équipe de la Haute-Matsiatra pour les dames.
Le technicien du club organisateur, Faniry Andria­naivo, a été élu meilleur coach du tournoi. Son « dojang » ou salle d’entrainement se trouve à Mahamasina à côté des salles des autres sports de combat.
« Le club regroupe, actuellement, cent vingt licenciés dont les deux tiers, environ dans les quatre-vingts combattants, sont dans la catégorie des très petits », a fait savoir Hajanirina Arison, premier responsable technique et fondateur du club. Le club s’étend petit à petit dans la capitale ces dernières années. « Deux gradés de mes élèves ont déjà fondé leurs propres clubs, dont un à Nanisana et un autre à Ivato » a-t-il poursuivi.
STA participe à tous les évènements de la discipline, entre autres aux championnats nationaux, à l’Open Dynamic et dernièrement, en juin à l’Open ATKD, où le club a remporté le trophée du meilleur combattant et huit médailles d’or.