Politique

Forum de Beijing – La Chine s’engage davantage en Afrique

À fond la caisse. Le Troisième sommet de haut niveau de coopération sino-africaine qui s’est ouvert, hier à Beijing, a été fructueux.

Un grand bond en avant. Il y a dix-huit ans, lors du premier sommet sino-africain à Beijing, le volume des échanges entre la Chine et l’Afrique n’était que de 25 milliards de dollars. Aujourd’hui il a atteint
170 milliards de dollars. Autant le dire, c’est presque tout le continent qui coopère avec la Chine. À preuve, trente sept Présidents et Chefs d’État, dont Hery Rajao­narimampianina, sont présents à Beijing parmi les quelque deux mille cent membres de délégation. Ils étaient tous dans les travées du somptueux Palais du peuple où se déroulait la cérémonie d’ouverture.

Une occasion pour le Président chinois Xi Jinping de rappeler justement qu’en dix ans de pouvoir, il a fait neuf voyages en Afrique dont le dernier remonte à il y a un mois. Il a souligné l’excellence et la solidité de la coopération sino-africaine basée sur le principe gagnant -gagnant et du cinq nons. Xi Jinping a affirmé que personne ne pourra arrêter cette marche en avant de la Chine et de l’Afrique. Les dix projets de coopération avec l’Afrique ont tous été réalisés et ont profité aux deux parties. La Chine tient à réaliser la route de la ceinture qui reliera tous les pays d’Afrique.

Optimisme
Huit initiatives majeures ont été annoncées par le président Xi Jinping pour les trois ans à venir concernant la promotion industrielle, la sécurité alimentaire, l’agriculture, la transaction en monnaie locale avec les pays africains.

Un plan de coopération Chine-Afrique sur l’interconnexion des infrastructures sera mis en place ainsi
que des liaisons directes aériennes entre la Chine et l’Afrique. En outre, au plan commercial, la Chine a décidé d’importer plus de produits africains.

Tous les chefs d’État africains lors de l’ouverture du sixième sommet de haut niveau entre les autorités économiques africaines et les hommes d’affaires chinois dans la matinée au Convention Area de Beijing ont loué l’apppui de la Chine au développement de l’Afrique. Du Sud-africain Matamela Cyril Ramaphosa au Nigérian Muhammudu Buhari en passant par le Djiboutien Omar Guelleh le Tchadien Idriss Deby Itno et le Mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.
Le troisième sommet de coopération sino-africain se termine, ce jour. Demain une rencontre bilatérale entre le Président Xi Jinping et Hery Rajaonarimampianina se tiendra, demain.

5 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Anisan’ny efa firenena matanjaka ny sinoa noho izy nahay nitrandraka ny teo ampelatanany. Tokony manao ezaka toy izany ihany koa isika raha tiana ny androso toa azy ireo.

  • efa hitako etoana sahady ilay tanana malagasy manana ireo fotodrafitrasan’ny firenena mandroso, izaho laoha mahita fa henjana ny filoha Hery e, ary na andro na alina dia eo foana ny filoha mieritreritra sy mandinika ny tokony ho ataon’ny tsirairay.

  • Mitohy ny asa hoan’ny filoha Hery ary tsy nataony sakany amin’ny fampandrosoana ny fireneny mihintsy ny fifidianana misy. Izany dia efa midika sahady ny fahavononany hanohy ny asa izay efa natombony ary porofony amin’izao fiaraha miasa @ firenena matanjaka izao mba ho tombotsoa ny vahoaka malagasy rehetra

  • Fotoana iray lehibe ho an’ny firenena io hampisehoana ny tena fahaizana miara-miasa @ vahiny satria manana ny toerany manokana isika @io na dia mbola tsy dia milamina loatra azy ny eto amintsika @zao.

  • Anisany firenena fitaratra hoatsika i Chine satria isan’ireo firenena matanjaka eran’izao tontolo izao izy, ilana ny fifanakalozana tsaikefa aminy zareo satria ny soa fianatra ny tsara fanka-tahaka.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité