Culture

Danses – Festival 321 affiche folklore et créativité

Le rideau s’est levé hier au Jardin Ortana Antaninarenina pour toute une semaine de festivités autour de la danse sous toutes ses formes. Dans le cadre du Festival 321, initié par la compagnie Rary et la compagnie Lovatiana, le public féru d’art se plaira ainsi à apprécier une programmation en ode à la créativité de plusieurs danseurs de tous horizons. Jusqu’au 8 septembre, la capitale vibrera ainsi aux rythmes des pas de danse des troupes, compagnies et danseurs qui garnissent les scène de cette 3e édition du Festival 321. Hier, c’est tout un spectacle collectif enchanteur et en ode aux valeurs traditionnelles malgaches qui a ainsi débuté le festival à Antaninarenina. De quoi satisfaire le public, mais également pour attiser sa curiosité quant aux talents des artistes qui se sont mis en scène. Entre danses contemporaines, mais aussi danses traditionnelles, il y en avait pour tous les goûts pour surprendre un public de tous âges et de tous horizons.

Outre les deux compagnies, Rary et Lovatiana qui en plus de coordonner l’évènement, se sont aussi plu à valoriser le talent de ces jeunes membres. Notamment, les danseurs en situation de handicap, atteints entre autres de cécité qui maîtrisant leur chorégraphies, ont su ébahir le public d’Antaninarenina. De même, la troupe Bakomanga et la troupe Rakoto Frah Junior ont brillé à l’occasion, en retranscrivant face au public leur maîtrise de la tradition à travers la danse. Le Festival 321 se poursuit ce jour au Cercle Germano Malgache Analakely à partir de 10 h, mais aussi au Tahala Rarihasina dans l’après-midi.