Sport

Pétanque – Fanja Aubriot vice-championne de France

La ville de Figeac, dans le département du Lot, accueillait le championnat de France de pétanque en triplettes constituées féminines, le weekend dernier.
La finale a opposé l’équipe de la Côte d’Or, composée de Chantal Salaris, Apolline Garrien et Nadège Rodrigues d’un côté, et de l’autre, l’équipe des Alpes Maritimes, composée d’Elodie Estève, Fanja Aubriot Rako­toalijohn et Emilie Fernandes. La rencontre s’est conclue sur une victoire de la formation de la Côte d’Or, 13 à 11, au terme de la quatorzième mène. Fanja et ses coéquipières sont donc rentrées avec la médaille d’argent.
Auparavant, elle avait déjà été sacrée championne de département à six reprises, en Haute Garonne, Haute Normandie, Ariège, Midi-Pyrénées et dans les Alpes Maritimes, condition sine qua non pour être qualifiée pour le championnat national du weekend dernier. Une compétition où elle a donc représenté les Alpes Mari­times, et durant laquelle son équipe est passée avec brio par un parcours semé d’embûches, pour arriver jusqu’en finale.
« C’était loin d’être simple. C’était un très long parcours. On a croisé le chemin d’une équipe championne du monde, et on a aussi affronté l’équipe championne de France 2015 », souligne-t-elle. En finale, le début de match a été laborieux pour Fanja et ses coéquipières. Au bout de la cinquième mène, elles étaient menées
9-0. « On a mal entamé la finale. Mais après on a fait une belle remontée », poursuit-elle.
Certes, elles ont perdu au terme d’une rencontre serrée. Mais pour Fanja, cette médaille d’argent constitue une victoire en soi. « Je n’ai pas grand-chose à dire, si ce n’est que c’est une belle page de ma carrière de joueuse de pétanque. Être championne de France n’est pas donné à tout le monde », conclut-elle.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité