Culture

Electro POP – Le groupe Rocky séduit la capitale

Le groupe Rocky a fait planer l’Institut Français de Madagascar avec du bon électro pop.

Un autre genre de musique léger et entrainant a conquis l’assistance de l’Institut Français de Madagascar. L’électro pop du groupe Rocky a transformé la salle de spectacle en dancefloor.

Tonique. La musique du groupe Rocky transmet de l’énergie. Inès Kokou au micro et Olivier Bruggeman à la console, ont fait planer le public de l’Institut Français de Madagascar ou IFM, le temps d’un concert, le soir du vendredi 30 novembre.
Avec ses jolies petites tresses multicolores, un pantalon transparent orange et un gilet de chantier de la même couleur, la beauté d’Inès capte les lumières de la scène et inonde la salle de spectacle. Sa voix chaude transmet aux nombreux fidèles à ce rendez-vous unique pour la Grande Ile, la force de sa musique, de l’électro pop bien particulier. Avec les premiers morceaux, « Alright » et «This love », elle impose son style avec grâce. Les têtes de l’assistance suivent le rythme de la musique, signe d’appréciation de ce genre entraînant. Sur sa console, Olivier Bruggeman enchaîne un autre titre « Follow me » qui fait monter l’ambiance d’un cran. La chanteuse déploie son énergie. Sa voix et ses gestuelles offrent un beau spectacle tout au long de son répertoire, riche de treize titres. Difficile de rester cloué sur son fauteuil dans ces conditions propices pour danser.
Visiblement conquis, le public finit par investir la scène en dansant, totalement absorbé par cette belle ambiance, oubliant le temps écoulé. Il a eu droit à un reggae digital. Chaque morceau achevé a été salué par de chaleureux applaudissements. Cette interactivité n’a pas déplu aux artistes qui n’ont pas hésité à rajouter deux autres morceaux afin de prolonger ce plaisir éphémère. Tout le public s’est laissé emporter volontiers par le rythme de la musique du groupe Rocky, pendant plus d’une bonne heure.
« Je suis conquis par la beauté de la chanteuse, par la qualité de la musique du groupe, par la qualité de l’ambiance ce soir. Je me suis bien éclaté », avoue Rajo, heureux et encore essoufflé à la fin de ses déchaînements sur la scène avec le groupe et une bonne partie du public.

Tournée africaine
« C’est notre première venue à Madagascar. Ce premier contact avec le public malgache nous fait chaud au cœur. Ça fait plaisir. Il y a de la belle vibe ici. Merci Tanà. On va rentrer avec plein de beaux souvenirs dans le cœur et dans la tête. On sera très heureux de revenir », avoue Inès sans détours.
L’IFM a été la scène de la dernière série de concerts d’une tournée africaine du groupe Rocky. Onze pays ont pu apprécier le talent du groupe à travers les neuf morceaux de leur premier album « Soft Machines » et leurs titres. « Nous avons joué une partie de notre prochain deuxième album qui est encore, en partie secret. L’idée c’est de l’enregistrer en 2019 », précise le groupe Rocky. Fondé, il y a sept ans, ce groupe français excelle dans un style pop électronique sans tomber dans le piège de l’efficacité systématique. Leur musique est bonne pour le moral et apporte de la bonne humeur.