Politique

Election présidentielle – Début de la campagne demain

Les Malgaches s’attendent à des débats passionnés et passionnants entre les deux candidats, à la campagne du second tour de la présidentielle.

L’issue de la querelle entre Marc Ravalomanana et Andry Nirina Rajoelina se décide dans quinze jours. La campagne de séduction commence demain.

Second round. Le coup d’envoi de l’ouverture officielle de la campagne électorale du second tour sera donné demain à 6 heures. Les états-majors politiques affinent ainsi les derniers préparatifs pour quinze jours d’activités intenses. à la différence du premier tour, l’enjeu pour les deux camps est non seulement de consolider les acquis, mais surtout de séduire les indécis.
La campagne du premier tour a été marquée par une vaste campagne de dénigrement venant des deux camps. Ainsi, à part ceux qui choisissent de s’abstenir, les électeurs vont les départager au second tour selon le principe du «moindre mal». Avec son Initiative émergence Madagascar (IEM), Andry Nirina Rajoelina se mesurera avec la deuxième version du Madagascar action plan (MAP2) de Marc Ravalo­manana. Les débats en deux rounds du 9 et 16 décembre constitueront un jalon important pour aller au-delà des voix conquises pendant le scrutin du 7 novembre.
Les deux candidats jouissent chacun d’un large soutien populaire étant donné que cent quatre-vingt quatorze voix les séparent lors du premier tour. Aussi bien sur le terrain que dans les réseaux sociaux, la bataille s’annonce rude.

Issue incertaine
Dans leur page facebook officielle, chaque candidat dispose un peu plus de quatre cent mille suiveurs. Sur le terrain, outre ceux qui ont opté de laisser le libre choix à leurs électeurs, les candidats malheureux du premier tour commencent à s’aligner bien que le report de voix soit incertain.
C’est la première fois que les deux candidats concourent dans un second tour. En 2002, Marc Ravalomanana a eu son «premier tour dia vita», après plusieurs mois de crise et en 2006, il a brigué son second mandat
après une panne de courant de quelques heures au ministère de l’Intérieur. En 2013, ils se sont mesurés à travers des candidats de substitution, suite à la pression de la communauté internationale sur la tristement célèbre «ni…ni».
L’issue de l’élection est dans la conjecture, d’autant que le candidat Andry Nirina Rajoelina a eu d’importants scores dans presque toutes les régions tandis que Marc Ravalomanana est sorti en tête dans les contrées à
forte densité d’électeurs.
Le second tour constitue ainsi le dénouement de dix années de querelles entre les deux protagonistes de la crise de 2009. Il est attendu que l’esprit de vengeance et de règlement de compte ne prenne pas le dessus sur de
vrais débats.

 

9 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Manomboka rahampitso tokoa ny fampielezan-kevitra ka amiko tokony samy hahafantatra ny tokony ataony ireo kandida indrindra ingahy Ravalomanana ity izay tena tsy menatra ny hivarotra saka be loha sy hamitaka ny vahoaka.

  • Tena ho sahirana ny malagasy hisafidy ny iray amin’ireto ranamana ireto fa izay jerena toa efa teo avokoa no tsy nahavita fa samy nanatavy ny harenany fotsiny. Kely finoana ny malagasy amin’ny fivoaran’ny fandrosoana eto raha izao no mitohy

  • Aoka samy hifehy ny mpomba azy avy ireo kandidà ireo fa izay no antoka iray lehibe hitandroana ny filaminana! hatsaharo ny fihantsiana sy ny filan’ady satria tsy hitondra voka-tsoa ho an’ny firenena izany.

  • Toy ny azakazaka dia samy maneho ny heriny farany izany ireto kandida roa ireto, ny faniriana dia ny tsy hisian’ny korontana mandritra izany ary mba ho fifidianana madio tokoa no hiseho.

  • Rahampitso ny daty voafaritra fa tokony hanaovana fampielezan-kevitra nefa efa misy sahady ny kandida mitety faritra amin’izao tsy iza izany fa ingahy Marc Ravalomanana, izy tokony hampiseho toetra mendrika indray ity no tsy mirahara izany.

  • Fanombohan’ny propagande efa ela niandrasana mihintsy zao kou avelao handeha fa maika ho tonga @ 19 Décembre 2018 handrotsahana ny vato @ urnes ny vahoaka efa tena dodona @ mba hivoaran’ny fiainany miaraka @ président Andry RAJOELINA mamily ny sambo GASIKARA

  • on verra pour ce second tour, qui va devenir le futur président de Madagascar.en particulier, andry rajoelina est l’espérance pour la plupart des malagasy.son projet IEM est très satisfaisant et l’avenir de Madagascar sera très assuré avec lui, donc , sans hésitation , c’est lui la solution, il faut voter.

  • On verra pour ce second tour,qui va être élue président de Madagascar,andry rajoelina va remporté cette élection !son projet IEM est très satisfaisante!

  • Aoka Samy ho tony tanteraka, Malagasy daholo isika, mahaiza mamakafaka mahaiza mifidy, aza dia mora entanim po, ny tanjona dia ny hiadanan ny malagasy, Samy milaza ho mahay izany daholo izy roa ireo, ka izay lany eo dia ekena