A la une Politique

Déballage – Le général Noël Rakotonandrasana renie Rajoelina

L’ancien ministre de la Défense de la Transition a craché son amertume.

Le général de brigade Noël Rakotonandrasana est sorti de son silence. Il alerte les électeurs de faire attention à la démagogie.

Direct. L’ancien ministre de la Défense nationale pendant la Transition est sorti de son silence. Lors d’une conférence de presse hier à Andrefan’Ambohi­janahary, il a affirmé son inquiétude sur l’ampleur de la démagogie véhiculée par certains candidats pendant la campagne électorale. «J’ai affronté tant de choses pendant la transition. Ainsi, je ne peux pas me taire car il y va de l’avenir de notre pays. Certains candidats évoquent des projets irréalistes », note-t-il.
Le général de brigade Noël Rakotonandrasana a soutenu Andry Rajoelina en mars 2009. Avant de devenir ministre de la Défense nationale pendant quelques mois, il a conduit les manœuvres du camp CAPSAT.
Étant à la première loge du renversement de Marc Ravalo­manana, il a levé un pan de voile sur l’avènement de la Haute autorité de la Transition pendant la conférence de presse d’hier. « Nous, en tant que militaires, avons pris notre responsabilité. Andry Rajoelina a mené une lutte et nous l’avons soutenu. Une fois qu’il a été au pouvoir, il a renié tous nos accords », poursuit-il.

Utopiques
Après le coup d’éclat au camp de la base aéronavale d’Ivato (BANI), le général Rakotonandrasana et quelques officiers généraux et supérieurs comme le général Raoelina, le colonel Coutiti et le colonel Andrianjafy ont été jetés en prison. Pendant son incarcération, il a discuté avec le colonel Charles Andrianasoavina. À plusieurs reprises, l’ancien directeur de la Force d’interven­tion spéciale (FIS) a révélé les péripéties de l’affaire 7 février. « Pendant mon séjour en prison, j’ai beaucoup discuté avec le colonel Charles Andrianasoavina. Certains pensent que le colonel n’a plus sa tête mais je peux affirmer qu’il a toutes ses facultés. Je ne peux pas parler à sa place mais il a confirmé ce qui s’est vraiment passé », confie le général Rakotonandrasana.
Dans le contexte de l’élection, le général à la retraite a livré ses impressions sur le déroulement de la campagne électorale. Il déplore l’importance des promesses bien que certaines semblent être utopiques. « Tous les candidats promettent du changement. Il appartient au citoyen d’identifier la bonne personne. Toutefois, je pense qu’il faut accorder un peu de temps de réflexion pour définir ensemble les balises afin de briser le cercle vicieux de la crise », a-t-il conclu.

 

8 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Eny tokoa, misy amin’ireo kandida no tena mahay izany kanefa tsy mahavita inona akory. I Andry izao ohatra dia anisan’ny tena manam-pahaizana ary tokony omena diploma amin’io resaka io mihintsy.

  • Tsy mila olana mpamono olona ny firenena fa manalabaraka sady tena tsy mendrika izany mihintsy ny toerana maha filoha fa ampy izay ny fanambakana nataon’io Rajoelina io teto e. Any am-ponja no mendrika an’io fa tsy mpitondra

  • Rariny ny fitenenana fa ingahy Andry Rajoelina no nanimba ny firenena ity ary izao hitantsika fa mbola mitady hanimba izany ihany izy, ka io miankina amintsika ny hahatanteraka izany satria tsy maintsy isika vahoaka no hametraka azy eo.
    Nefa mino aho fa efa tonga saina ny vahoaka ka ho mailo amin’izay satria manko afo efa nandoro ny lambany io.

  • Misy mahay mission impossible mihitsy ireo kandidà ireo toa an’ Andry Rajoelina! Na io minisitra taloha io aza dia efa tonga saina fa tsy mila olona mpanonofy ny firenena

  • Mila tonga saina amin’izay tenen’i jeneraly Rakotonandrasana izany isika vahoaka,mpamotika tanindrazana io no sady mpamono olona ihany koa,tsy mendrika ny hitondra ny firenena intsony ny olona tahak’io.

  • f nga moa azony force atao ny miditra raraha anaty fampielezan-kevitra toy izao!sady misy antony koa anie matoa atao ny fanambaran ohatr’izao!na filoh iza na iza!dia manome fampanantenana ohatr’izany daholo fa na izany aza mba asina maso ihany koa ny zavatr vita sy ny fahaizany tsirairay,mila olona manampahalalana sy fahaizana ny firenena fa tsy olona anangon-karena sy tsy mahafe ny fitantanana @ fampivoarana,manana vina lavitra @ fampandrosoana ho modelin’ny taranaka fara aman-dimby,otrany ny an ‘i Andry Rajoelina

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité