L'Express de Madagascar

Basketball – Critérium U12 – MB2ALL et ASF au sommet

MB2ALL habitué à la plus haute marche

Deux clubs d’Analamanga, MB2ALL et ASF remportent le titre de la première édition du critérium national U12. Deux falsifications d’âge ont été enregistrées durant le tournoi.

Doublé d’Analamanga. La ligue d’Anala­manga poursuit sa récolte de titres nationaux. Après avoir raflé récemment des sacres aux championnats nationaux vétérans et U14 à Nosy be Hell-Ville, les clubs d’Analamanga viennent de dominer le tout premier critérium national U12 ce week-end. Chez les garçons, MB2ALL s’est imposé dans la douleur après prolongation par 69 à 61 hier au parking du Palais de sports à Mahamasina. La troisième place entre formations d’Analamanga est revenue à Fandrefiala après sa victoire face à NBE sur le score de 51 à 36. En demi-finales, MB2ALL a disposé de NBE par 54 à 35 et de son côté, JSB a battu Fandrefiala par 46 à 39.
La finale des filles a été une affaire entre clubs de la ligue hôte. A l’issue des quatre quart-temps de six minutes chronomètre arrêté, ASF Ivato a défait Lucadro Ambohimanarina sur le score de 49 à 41. L’équipe d’Ivato a largement mené26 à 16 à la pause. ASBM Vatovavy Fitovinany complète le podium en écartant en match de classement le BCSM Analamanga par 38 à 35.
En demi-finales, Lucadro a battu CSM Analamanga par 50 à 32 et ASF a défait l’ASBM sur le score de 35
à 26.

Falsification dge
« Les deux clubs finalistes ont le même niveau technique mais nous sommes avantagés par le gabarit » a confié Rova Rahasinandry, coach de l’ASF Ivato, club classé troisième du dernier championnat d’Analamanga. «Je suis impressionné par le niveau technique individuel de ces jeunes joueurs et joueuses. Le côté collectif n’était pas par contre au point » a signalé le président de la commission de compétition au sein de la fédération malgache de basketball, Harinirina Jimmy Désiré Randriamandimby. Deux falsifications d’âge ont été enregistrées durant ce sommet des U12 dont un joueur d’une équipe d’Analamanga disqualifié en quart de finale et un autre joueur de Boeny repéré en phase de poule.
« Les coaches et joueurs seront tous sanctionnés et ne pourront pas participer aux compétitions fédérales pendant trois ans pour les joueurs et cinq ans pour les entraineurs » a souligné Jimmy Randriamandimby. La prochaine et deuxième édition de ce critérium sera toujours programmée dans la période des grandes vacances dans la capitale.