Actualités Social

Annulation du Cepe – Un chef Cisco sur la sellette

Le ministère de l’Édu­cation nationale passera à l’acte. Des têtes risquent de tomber, suite à l’annulation de l’examen du CEPE dans une dizaine de centres d’examen à Sambava et à Anosibe An’ala, le 14 août. Le chef de la Circonscription scolaire (Cisco) Anosibe An’ala est en tête de liste des responsables à destituer, selon des indiscrétions. Les enquêtes menées, et qui sont toujours en cours, auraient montré qu’il est tenu responsable du non acheminement des sujets d’examen jusqu’aux centres d’examen. D’autres sources ont révélé que les chefs de centre et les coordonnateurs ne sont pas venus chercher les sujets au niveau des brigades de gendarmerie, et ce chef Cisco a été absent.
À Sambava, les enquêtes sont en cours. Une dame, responsable de la direction régionale de l’Éducation nationale (Dren) de Sava, accusée d’avoir mis en œuvre l’annulation de l’examen à Anjangoveratra Sambava, a été interpellée. Elle se serait évanouie dans la nature. D’autres personnes, inculpées dans le report d’une heure du début des épreuves dans un centre d’examen à Andapa, ont été aussi questionnées, selon un responsable de la Dren Sava.