Culture

Subvention – Un financement cible le secteur de la mode

Faly Randrianjatovo (au centre) sollicite les membres de Modus Mode à réagir vite. 

Un appel à manifestation d’intérêt s’adresse aux entreprises malgaches non exportatrices œuvrant dans le secteur du textile, habillement et accessoires.

Favoriser les conditions d’une croissance inclusive génératrice de nouvelles valeurs et d’emplois en apportant une assistance et un appui pour l’accès aux équipements de base, tel est l’objectif du Projet d’Appui à la Promotion des Investissements ou PAPI, financé par le Groupe de la Banque Africaine de Développement.
Un appel à manifestation d’intérêt a été émis officiellement à l’égard des entreprises de type TPE, PME, micro-entreprises, artisans, startup, et exerçant dans le secteur du textile, habillement et accessoires. Elles doivent être non exportatrices et de nationalité malgache. Le groupement Geexco/Almatec-Conseils/ Experts d’Afrique/ Core-Dev. Engineering, sous la supervision de Projet PAPI/Edbm, représenté par son Coordonateur, invite les entreprises de nationalité malgache à présenter leur dossier avant le 23 janvier 2019, en vue de bénéficier du fonds d’appui à frais partagés, une contribution à hauteur de 30 %.
L’appui aux entreprises ou groupes d’entreprises individuelles et aux associations mettra l’accent sur la promotion de l’entrepreneuriat féminin, selon l’annonce. Les termes de référence et le formulaire sont disponibles sur le site web du Groupement à l’adresse http://www.edbm-fafp.org. La sélection se fera en deux phases. La présélection de dossiers suivant les critères d’éligibilité et de sélection, stipulés dans les termes de référence et le formulaire, et la sélection de projet proposé par les candidats présélectionnés suivant un dossier de soumission, portent sur la stratégie, le plan d’action et le planning accompagné d’un plan d’affaires. Une réunion d’information va se tenir au bureau du FAFP au lot II L 101 RG Ter à Ankadivato, le vendredi 11 janvier à 10 heures.

Modus Mode réagit
Cette information circule depuis quelques jours dans le fil de discussion sur un compte d’un réseau social du groupe Modus Mode. L’adminis­trateur du compte, Faly Randrianjatovo, incite les membres du groupe à manifester leur intérêt par rapport à ce projet. « C’est une belle opportunité qui se présente et qui s’adresse aux acteurs de la mode locale. Modus Mode partage l’information et encourage les intéressés à réagir vite. Nous allons organiser une réunion pour mieux les informer et les orienter à constituer leur dossier, afin d’optimiser leur candidature », souligne-t-il.
Ce projet répond aux besoins des petites enseignes locales qui souffrent d’un manque d’équipements de base. Pour une belle occasion comme celle-ci, les réactions seront immédiates.