A la une Politique

Scrutin du deuxième tour – Les anciens candidats se positionnent

Ernaivo affirme son soutien à Marc Ravalomanana.

Hery Rajaonarimampianina et André Mailhol ont annoncé, hier, leur décision de ne pas donner
de consigne de vote. Les candidates Fanirisoa Erinaivo et Saraha Rabeharisoa ont choisi leur camp.

Suite et faim. Les intentions des candidats malheureux du premier tour de l’élection présidentielle se révèlent. Quelques jours après la proclamation officielle des résultats des urnes par la Haute cour constitutionnelle, les déclarations se multiplient. Hier, trois candidats se sont officiellement prononcés.
Des interventions qui closent en partie les spéculations et les pronostics. Ainsi, Hery Rajaonarimam­pianina et André Dieudonné Mailhol ont laissé à leurs électeurs le libre choix tandis que la magistrate Fanirisoa Ernaivo s’est penchée en faveur du candidat Marc Ravalomanana.
Malgré le nouveau record national du nombre de préten­dants à la magistrature suprême, le premier tour a été marqué par les protagonistes de la crise de 2009 qui ont joué un match dans le match. Les scores obtenus par les deux candidats qualifiés au deuxième tour confirment cette situation.
Les électeurs sont ainsi appelés de nouveau à départager Andry Nirina Rajoelina et Marc Ravalomanana le 19 décembre. Dans ce duel, des alliances se font et se défont tout en sachant que le report de voix est relatif.
Raiamandreny
Avec ces quatre cent trente-neuf mille voix, la position de Hery Rajaonari­mampianina alimente les spéculations. Un poids non négligeable pour le second tour d’autant que cent quatre-vingt treize mille voix séparent Marc Ravalomanana et Andry Nirina Rajoelina.
Toutefois, le président de la République sortant, à travers une déclaration télévisée, a choisi la neutralité et de « rester le Raiamandreny des malgaches ». Il a ainsi annoncé qu’il ne va pas s’allier avec les camps des deux protagonistes.
Une position devancée par le candidat Paul Rabary et suivie par le pasteur André Dieudonné Mailhol. « J’ai été sollicité par les deux candidats. Leurs requêtes sont recevables mais non fondées » ironise-t-il.
Avec ses quatorze mille voix au premier tour, la candidate soutenue par le parti ZAMA Fanirisoa Ernaivo a annoncé son soutien à Marc Ravalomanana . Se retrou­vant dans le programme présenté par le candidat n°25, elle entend poursuivre « la défense du choix du peuple » à travers son comité d’ouverture pour le candidat n°25 (CO25). « Le fait qu’il accepte de mettre en œuvre mon programme dans son intégralité a motivé ma décision », explique Fanirisoa Ernaivo en marge de la lecture de sa déclaration à Anosy hier.
Chez les oranges, la candidate Saraha Rabeharisoa s’y est alignée dès le premier tour en renonçant à poursuivre sa campagne électorale. Elle a tout de même séduit vingt-trois mille électeurs à la grande surprise des au­tres candidats qui ont mobilisé des moyens conséquents.
Bien que Hery Rajaonari­mam­pianina se soit abstenu de se positionner, des députés sous l’étiquette du parti Hery vaovaon’i Madagasikara ont clairement intégré le camp Rajoelina. Autorisés par la loi à mener des campagnes électorales, certains députés ont profité de l’entre deux tours pour retourner leurs vestes.
D’une manière générale, ils ont une influence non négligeable dans leur circonscription d’origine. Une donne qui peut faire basculer la balance.

 

4 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Tsara tokoa raha samy mitazona ny safidiny ny olona tsirairay, fanapahan-kevitra hitako ho matotra sady mitondra fitoniana amin’ny firenentsika izany. Manantena ny fitohizan’ny fitoniana eto amin’ity tanin-tsika ity.

  • N’iza n’iza manohana an’iza dia tokony tsy atao hampiasa saina izany fa ny kandida izay vonona hampandroso ny firenena no andeho ho jerena hoe iza no manana tetik’asa hitondra fampandrosoana hoatsika.

  • Aleo kosa hiady samirery ireto kandida amin’ny 2m tour ireto, ary aleo ny safidin’ny vahoaka no tena hajaina fa tsy ny fanampiann’y kandida hafa amin’izay hita ny tena tian’ny vahoaka.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité