Culture

Exposition – Le voyage initiatique de Temandrota

Temandrota embarque le public à revisiter le Sud de la Grande île à travers toute une collection d’œuvres d’art inédite de sa part.

L’artiste plasticien a su se démarquer du lot à travers son attachement à ses racines. Il nous revient avec une exposition teintée d’humilité et de créativité.

De par sa perception de la société, de cette vision unique à travers laquelle il réinterprète brillamment son environnement. Temandrota s’est toujours présenté comme un artiste à part sur la scène artistique nationale. Fier porte étendard de la culture malgache, même au-delà de nos frontières, il a toujours mis un point d’honneur à faire valoir les valeurs identitaires et traditionnelles du Sud de la Grande île. Le Sud, sa région natale, où il puise généralement ses inspirations et sa créativité est désormais au cœur même d’une exposition qu’il présente à partir de ce jour, jusqu’au 15 décembre.
Pour ce faire, ce peintre et artiste plasticien émérite qu’est Temandrota, égaye de son imaginaire et de son talent l’antre de Max le Ferailleur à Isoraka. Illustrant une épopée unique dans son univers, cette exposition sera ainsi l’occasion pour lui de retranscrire cet esprit nomade et proche de la nature qui l’anime, propre à ses racines antandroy. Un savant mélange de sculpture et de peinture, le tout à base de recyclage, Temandrota crée aussi bien qu’il redonne vie à de divers matériaux. De plus, cette exposition s’affirme aussi comme un retour aux sources pour l’artiste, qui y insuffle son âme de poète plasticien également.

Fier et passionné
Son amour pour Madagascar, il n’a jamais cessé de le scander et de l’afficher partout où Temandrota s’expose. Une passion qu’il a d’ailleurs en commun avec Bruno Chateauneuf, responsable chez Max et les ferrailleurs. « Il nous tient à cœur de contribuer ensemble à cette valorisation et épanouissement de l’art et de la culture malgache. Je trouve qu’il est toujours très enrichissant de collaborer et de partager sa passion avec des gens tout aussi passionné que vous » confie Temandrota. Lauréat de la première édition du Prix Paritana qui honore l’art contemporain, il se redécouvre ainsi avec cette humilité et cette modestie créative qu’on lui reconnaît.
Le Sud, il l’a dans la peau, ancré dans son âme et inspire continuellement ses pensées. De quoi confirmer le fait que dans le milieu de l’art visuel, de l’art plastique et de l’art contemporain en général, rares sont ceux qui, à l’instar de Temandrota, représente le mieux le folklore et la culture du Sud de Madagascar. D’une manière abstraite et resplendissante de vivacité à travers une bonne quinzaine d’œuvres, l’artiste convie le public féru d’art à s’immerger dans son univers tout en entreprenant un voyage inédit à ses côtés.

 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité