Region

Antsirabe – Démarrage du Plan sectoriel de l’éducation

Des élèves de la DREN Vakinankaratra ont animé la cérémonie de la rentrée solennelle à Antsirabe.

La cérémonie de la rentrée solennelle au niveau national, hier à Antsirabe, a été l’occasion pour spécifier le PSE. Le cas des enseignants a été évoqué.

La présente année scolaire 2018-2019 est la dernière chevauchant deux années civiles. À partir de 2020, chaque année scolaire coïncedera avec l’année civile. Faisant partie du Plan sectoriel de l’éducation (PSE), élaboré par des techniciens malgaches, ce nouveau système vise une éducation inclusive et une éducation de qualité pour tous.
Toujours dans la même optique, le ministère de l’Éducation nationale vient ainsi de réaliser le nouveau programme d’éducation pour la classe de Seconde, édité sous forme de petit guide pour les enseignants.
« Quatre-vingts six lycées publics et privés dans les vingt-deux directions régionales participent, à partir de cette année scolaire, à l’expérimentation de ce nouveau programme de la classe de Seconde », a lancé le ministre de l’Éducation nationale, Gatien Horace, lors de la cérémonie de la rentrée solennelle nationale célébrée à Antsirabe, hier.
La maquette de programme pour l’enseignement primaire est également en cours de finalisation. Afin d’atteindre l’objectif de développer la qualité de l’éducation, le ministère de tutelle s’active ainsi dans la formation des enseignants.

Formation
« Beaucoup de critiques sur le niveau des enseignants, surtout celui des maitres Fram sont enregistrées au ministère. Afin de remédier à cela, dix-sept Centres régionaux de l’Institut national de formation pédagogique (CRINFP) ont été réhabilités, dans l’objectif d’améliorer la qualité de formation des enseignants », a fait remarquer le ministre. Outre le volet pédagogique, le ministère de l’Éducation nationale vise aussi à rehausser le niveau des connaissances académiques des enseignants.
Une deuxième augmentation de 50 000 ariary sera versée dans le salaire des membres du corps des employés de l’Éducation nationale à partir du mois de janvier prochain, toujours dans le cadre du développement et de l’amélioration de la qualité de l’éducation.

 

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité