L'Express de Madagascar

Soanerana Ivongo – Un naufrage fait deux morts

Une embarcation transportant vingt personnes à Antsiraka, à Soanierana Ivongo, s’est retournée hier. Trois passagers manquent à l’appel.
Émoi à Soanierana Ivongo. Hier tôt le matin, une embarcation à moteur, faisant cap sur Sainte-Marie, a sombré sur les côtes d’Antsiraka, une localité portuaire, située à environ une cinquantaine de kilomètres au Nord du chef-lieu de district. Sur les vingt personnes se trouvant à bord, cinq ont été emportées par les houles. Dans la matinée d’hier, deux dépouilles ont été repêchées. Les trois dernières demeurent en revanche introuvables. Les naufragés ont des liens de parenté et ils devaient se rendre à l’île Sainte-Marie pour assister à un évènement familial lorsque la mort les a rattrapés. La coque de l’embarcation impliquée dans cet accident maritime est totalement en bois. Elle est, par ailleurs, propulsée par un moteur hors bord.

Fortes houles
Hier, vers 6 heures du matin, elle a détaché les amarres à l’embarcadère d’Antsi­raka pour prendre le large, lorsque de fortes houles ont eu raison d’elle, mettant ainsi fin à la traversée.
Le drame est survenu non loin des côtes. Dans un sauve-qui-peut désordonné, les personnes présentes sur les lieux ont volé au secours des personnes piégées à bord. Quinze des naufragés ont été secourus in extremis. Ayant eu moins de chance, les cinq dernières ont été emportées par les vagues pour finir englouties dans les eaux froides et profondes du littoral.
Sitôt informé de l’accident, l’Organe mixte de conception (OMC) a pris l’affaire en main. Selon les informations communiquées, le chef du district a fait une descente sur les lieux du naufrage et la direction régionale de l’Agence portuaire maritime et fluvial de l’Analanjirofo a mobilisé des moyens pour intensifier les recherches.
Des éléments de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale de Soanierana-Ivongo ont également rejoint Antsiraka pour faire le constat, prêter mainforte dans la recherche des disparus et ouvrir une enquête.
Aux dernières nouvelles, les passagers qui ont eu plus de peur que de mal, sont hors de danger. Les rescapés ont perdu leurs bagages dans l’accident, mais bon nombre d’entre eux ont déjà pu regagner leur foyer respectif.