Social

Santé – L’Alzheimer oublié de tous

Ils ont perdu leur mémoire. Ils sont de plus en plus nombreux et ont besoin d’être soutenus. Mais peu de gens se soucient d’eux. Avec le soutien de leur famille, ils supportent à eux seuls l’évolution de leur maladie. Ils, ce sont les malades d’Alzheimer à Madagascar. L’organisation non gouvernementale (ONG) Mada­gascar Alzheimer Masoandro Mody est la seule institution qui leur offre des séances de prise en charge. « Cela fait 25 ans que nous
faisons cette activité. Depuis, nous n’avons bénéficié d’aucun appui de l’État », fait savoir Yollande Rason-Andriamaro, présidente fondatrice de l’ONG, hier.
L’ONG s’en sort tant bien que mal. Ses infrastructures ne sont disponibles que pour six malades, alors que les demandes sont nombreuses. « Nous avons toujours, fait de notre mieux mais c’est pesant. Nous n’allons pas cesser notre activité, mais demandons l’appui de tous dans ce combat », plaidoie-t-elle. L’extension du centre et la construction d’un nouveau centre qui servira d’internat pour les malades sont fortement attendues.
Dans le cadre de la célébration du mois de la lutte contre l’Alzheimer, l’ONG va organiser une levée de fonds, le 29 septembre.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité