Faits divers

Mort d’un Mauricien – L’enquête de la police malgache remise en cause

Le décès à Madagascar du ressortissant mauricien Dylan Eléonore, âgé de 24 ans, fait du bruit dans le Landerneau. Alors que l’enquête de la police malgache a révélé que le jeune homme aurait succombé après qu’un chauffard l’a percuté de plein fouet avant de commettre un délit de fuite, les conclusions d’un médecin légiste mauricien, qui a examiné le corps après exhumation le 30 janvier, ouvrent sur un acte suspect.

Début août, trois policiers mauriciens issus du Central Criminal Investigation Department (CCID) et de la Major Crime Investigation Team, sont venus spécialement à Madagascar dans le cadre de cette affaire.

Le rapport d’autopsie révèle, en effet, que Dylan Éléonore serait mort à la suite d’une hémorragie sous-arachnoïdienne, provoquée par une fracture du cou. Les blessures ne correspondraient pas de surcroît à celles d’un accident. Compte tenu de ces éléments naissants, la famille du défunt privilégie la thèse d’une agression mortelle. L’avocat de la famille souligne, en outre, que le décès ne serait pas lié à un accident mortel suivi d’un délit de fuite. La famille de la victime s’indigne que des personnes pouvant être mêlées à cette affaire et qui résident à Maurice, ne soient pas encore arrêtées.
Dylan Eléonore a trouvé la mort le 24 novembre 2017. Travaillant à bord d’un navire de croisière, il avait pris l’avion pour rejoindre sa mère dans la Grande Île et y passer des vacances lorsque le drame s’est produit.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter