Economie

Carburant – Hausse prévisible et inévitable

Comme il fallait s’y attendre, les prix à la pompe ont augmenté de cinquante ariary sur tous les produits à partir d’aujourd’hui. Ainsi, « le prix du super sans plomb 95 sera désormais de 4100ariary tandis que le gasoil s’affichera à 3450, et le pétrole lampant à 2530 alors qu’auparavant ils étaient respectivement de 4050, 3400 et 4050 ariary », selon une source auprès de l’Office malgache des hydrocarbures. Cette hausse incontournable étant la suite logique par rapport aux négociations entre les pétroliers et l’État concernant la structure des prix, afin de trouver l’équilibre entre le prix de référence calculé et le prix maxima à la pompe, dans la mesure où l’État ne peut pas encore s’aventurer
dans l’application de la vérité des prix.
Ainsi, le prix de référence calculé est basé sur des calculs réalisés chaque mois, avec comme référence le prix du baril et la valeur de l’ariary, ainsi que les réalités économiques. Des réalités qui impactent tant aux plus hautes sphères que sur les citoyens lambdas. En effet, cela engendre « des pertes comptables conséquentes pour les pétroliers » selon Philippe Nicolet, directeur général de Galana-Rubis. Sans compter les obligations de rallonge du temps de finance­ment pour combler les écarts jusqu’à l’application effective de la vérité des prix, et enfin une hausse de plus en plus insoutenable du coût de la vie pour le Malgache moyen.
Par ailleurs, le prix à la pompe n’a pas connu d’augmentation en juillet alors qu’à la base, il devait subir une hausse progressive à chaque début du mois, « afin d’amoindrir les impacts sur les consommateurs et arriver à un objectif final de zéro subvention », a expliqué Lantoniaina Rasoloelison dans nos colonnes au mois de mars.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Raha ny tena izy ary dia tena mbola iakatra ambony lavitra io solika io fa saingy nohon’ny ezaka ataon’ny fanjakana dia miezaka hatrany mitady izay mety ho zakan’ny fahefam-bidy izany. Ny antony dia tsotra ihany, efa mitombo avo 3eny ny fampiasan-tsika ny solika, maro an’isa ireo fiarakodia tonga eto, ny fitaovana maro samihafa, sns…