L’évènement « Vacances numériques » a connu une grande affluence. La jeunesse malgache s’intéresse de plus en plus aux nouvelles technologies. 

Depuis le 15 août, des animations, découvertes, concours, ainsi que des sessions de formation se sont succédé à l’évènement « Vacances numériques ». Cette manifestation organisée par le ministère des Postes, des télécommunications et du développement numérique (MPTDN), en partenariat avec Orange Madagascar et Tech Zara, bat son plein actuellement. C’est une formidable opportunité pour vulgariser la culture numérique et informatique chez les jeunes à l’ère des avancées technologiques. C’est le cas, par exemple, avec le mini-hackaton.
Ce challenge vise, en effet, à inciter les développeurs à concevoir, créer et développer des plateformes, applications autour du thème « partage », choisi par les organisateurs pour cette édition.

G2
« C’est un concours pour les développeurs, un travail en groupe ou individuel. Le jury était composé de techniciens et d’experts dans le domaine du développement informatique et du numérique », explique-t-on du côté des organisateurs.
Les trois premiers ont été primés dont une connexion internet de six mois pour le premier. Chaque participant a reçu un certificat.
La remise des prix pour le mini-hackaton s’est déroulée le samedi 9 septembre dernier à l’Alliance française d’Andavamamba. Le  grand gagnant du concours de développement informatique est Tolotra Andriamiharintsoa avec son projet de logiciel multiplateforme.

G3Premier prix : Logiciel multiplateforme

Le projet de Tolotra Andriamiharintsoa consiste à créer un logiciel multiplateforme qui permet d’apprendre facilement, et de manière ludique, à lire et à écrire, en fonctionnant hors connexion.
Ce programme est composé de plusieurs modules. Ce qui permet d’apprendre l’alphabet. Le logiciel énonce un mot associé à une image et l’utilisateur doit retrouver le mot en question. L’autre module permet d’apprendre à lire les phrases composées. Il énonce une phrase simple associée à une image et l’utilisateur doit évaluer simplement la phrase, déduire s’il comprend le sens ou non. Et le troisième module du logiciel permet d’apprendre à écrire correctement. Tout cela est régi par un algorithme d’intelligence artificiel de machine learning.

Deuxième prix : l’Application Seiya

Seiya est une application de collaboration de tableau blanc, dont l’objectif est de permettre ou de faciliter le partage en temps réel d’idées, sous la forme de composants, par exemple, textes, images, codes, etc. Ils peuvent être reconstitués et édités par plusieurs personnes lors d’une session en direct, et exportés à tout moment. Bref, c’est un tableau collaboratif numérique. Il inclut également un chat pour pouvoir débattre sur les idées exposées sur le tableau. Les initiateurs de ce projet sont, entre autres, Ny Hasinavalona Randriantsarafara, Mamy Ny Andrianina Razafintsialonina, Stéphan Josué Christian et Vanjasoa Andrianoro.

G4Troisième prix : YNC-Boost

C’est une application qui trouve toute son utilité dans les conférences. Elle consiste à connecter toutes les machines de l’assistance avec celle du conférencier. L’assistance peut alors visualiser en direct le contenu de l’écran du conférencier. Elle peut aussi chater en direct entre ses membres. L’application comprend aussi un module de partage de fichiers et un tableau blanc pour un meilleur partage d’idées. Avec ce projet, le troisième prix revient ainsi à Vahatriniaina Hery Fitiavana Ramanandafy, Haja Ny Aina Ramaromanana, Lorenzo Aro Mendrika Harivelomitantsoa, et  Safidinirina Razafiarison.

Textes : Lova Rafidiarisoa - Photos : Fournies
Page réalisée en collaboration avec Orange Madagascar