Contribuer à l’émergence d’une nouvelle génération de rappeurs, aussi talentueux que passionnés, mais par dessus tout persévérants. C’est le leitmotiv de ce projet à acquérir gratuitement en ligne.

De nouveaux talents sur la scène de la musique urbaine nationale. Il s’agit d’artistes, portés par une passion commune pour la culture hip hop dans toute sa splendeur, et lui vouent un engouement sans limite. C’est dans cette optique qu’une personnalité émérite de la scène hip hop a décidé de lancer un projet aussi modeste que de grande envergure.
Tahiry Ratsimba, plus connu dans le milieu sous le nom de X-Tah du groupe mythique Da Hopp, a eu l’idée de mettre en chantier le projet « BoomBap Tax ». Sous la bienveillance de Oe Kop Association, qui fédère les aînés du hip hop malgache, leur objectif est de créer une plateforme de découvertes destinées au public, où les talents émergents peuvent mettre en avant la richesse et les valeurs du « rap gasy ».
«BoomBap Tax Studio Session #1» voit alors le jour et se présente comme une compilation de chansons rap inédites, portée par quelques têtes issues de la fameuse nouvelle génération qui a vraiment la dalle, sélectionnée avec soins par les membres de Oe Kop Association et les initiateurs du projet. « Le projet est un vrai défi puisque sortir quelque chose avec peu de moyens et pas assez de temps exige beaucoup d’humanité et de relations non infectées par la monnaie ou par quelques groupes sur les réseaux sociaux », résume X-Tah.

Le rappeur Kartta-Elam. 

Le rappeur Kartta-Elam.

Une ode à la nouvelle génération

L’histoire du projet « BoomBap Tax » commence au tout début de l’année. Tout est parti d’un défi lancé par le collectif mené par X-Tah. « En tant que producteur et en tant que beatmaker, le Oe Kop Association et moi, nous nous sommes dit qu’il est désormais impératif de valoriser le talent de ces jeunes. Et de leur accorder une plus grande place au devant de la scène », explique X-Tah. Nous avons tenu à fédérer essentiellement une nouvelle génération de rappeurs, tous forts d’une personnalité et d’une identité musicale propre à chacun d’eux. Le tout, bercé par les rythmiques du « BoomBap » et avec tout juste les moyens du bord. « BoomBap Tax Studio Session #1 » est réalisé avec la collaboration de Nada Studio, Is’Art Galerie d’Ampasanimalo, Culture 261 et Ando Rakotobe pour les visuels. Mission accomplie donc, puisque sortie vers le mois de novembre, la compilation compte sept morceaux transcendant à écouter sans modération. Des morceaux qui s’affirment dans la plus pure tradition de la musique hip hop, parfois légère, parfois engagée, loin de ce qu’on nous matraque à longueur de journée.

Le duo Loys Eill  et Nephesh Ta'An.

Le duo Loys Eill et Nephesh Ta’An.

 

Les artistes du « BoomBap Tax »

C’est un joli bouquet d’artistes que la compilation regroupe ainsi en son sein, chaque rappeur doté d’une plume bien à lui. Des noms sont à retenir à l’instar de Kartta-Elam, Loys Eill et Nephesh Ta’An, Ska J, Mic Jao, Unlimited Gold Sound et Epistolier. Ils ont chacun choisi d’écrire sur des sujets qui les passionnent, des thématiques qui se rapportent principalement, dans leur majorité, à la société. Il est téléchargeable dans son intégralité et gratuitement sur le site « audiomack.com/album/oe-kop/boombap-tax-studio-session-1 » depuis fin novembre.

Le duo Ulimited Gold Sound.

Le duo Ulimited Gold Sound.

Qu’est ce que le « BoomBap » ?

Avant d’être d’un genre musical à part entière, le « BoomBap» se décrit comme un style de production unique au fur et à mesure que la musique hip hop évolue. On dit que c’est le rappeur KRS-One qui en a été l’instigateur. À ses côtés, l’on retrouve quelques pionniers du genre, comme Mobb Deep, le Wu Tang Clan, A Tribe Called Quest ou Pete Rock qui se sont aussi bien confirmés comme de véritables influences sur la scène américaine, mais aussi à l’international. Le terme « BoomBap » est une onomatopée des sons de tambour en avant, le coup de pied, «boom», et la caisse claire, «bap». C’est historiquement le style hip-hop de la côte Est américain et le style original, par opposition au style moderne du Sud. Il est généralement reconnu par une boucle de batterie acoustique.

Le rappeur Epistolier, grand gagnant du concours national « End of the weak » et également  un slameur de renom.

Le rappeur Epistolier, grand gagnant du concours national « End of the weak » et également un slameur de renom.

 

Le jeune rappeur Ska J, s'attelant  à l'écriture de ses paroles.

Le jeune rappeur Ska J, s’attelant 
à l’écriture de ses paroles.

 

Le rappeur Mic Jao.

Le rappeur Mic Jao.

Andry Patrick Rakotondrazaka
Photos fournies