Avec les X25, X35 et BJ40, Baic s’attaque au segment des tout-terrain. Des nouveautés visibles au stand de Continental Auto, lors du prochain salon au CCI à Ivato.

Comme tous les deux ans, le Salon de l’Auto (les 5, 6, 7 et 8 octobre au CCI d’Ivato) est l’occasion de découvrir les nouveautés de chaque constructeur. « Ce sera l’occasion de marquer le développement du partenariat avec Baic. Cette marque est déjà bien implantée à Madagascar dans le segment des mini-vans. Au Salon, nous mettrons en avant la gamme SUV avec les X25, X35 et BJ40 », affirme-t-on chez Continental Auto.
La X25 se présente comme le crossover de cette gamme. Un modèle destiné a priori à une utilisation urbaine, vu sa configuration unique en 4×2, mais aussi ses dimensions compactes : 4110 mm de longueur, 1750 mm de largeur et 1583 mm de hauteur. Elle est poussée par un moteur à essence 1,5L de 110 CV, avec une boîte manuelle à cinq rapports ou une boîte automatique à quatre rapports, au choix. Habillé en cuir, l’intérieur se distingue aussi par un écran de sept pouces sur la console centrale. On apprécie en même temps la texture carbone noir du tableau de bord.

Niveau de finition avancé
Pour sa part, la X35 se veut plus imposante par sa grande taille. Elle est équipée du même moteur que la X25, mais avec uniquement une boîte manuelle à cinq rapports. Elle se vante d’équipements électroniques plus fournis et d’un niveau de finition plus avancé. On apprécie, notamment ,le toit panoramique, une première pour le constructeur chinois Baic. La X35 reçoit également une sellerie en cuir, un écran tactile à l’intérieur ainsi qu’une interface à commandes multiples HMI. Sans oublier le volant réglable ainsi que les caméras de recul et détecteur d’obstacle.

La X35 est équipée d’un toit panoramique.

La X35 est équipée d’un toit panoramique.

Un nouveau moteur pour la D-Max

Continental Auto annonce également la prochaine sortie de la nouvelle DMax. Le pick-up d’Isuzu bénéficiera d’une motorisation améliorée. Le gain de puissance est évalué à hauteur de 20%. Sans oublier que le bloc sera encore plus silencieux et quasi inaudible portières fermées, à se demander s’il est en marche. De nouveaux atouts qui viennent s’ajouter à la longue liste d’avantages dont dispose déjà la DMax, comme son potentiel en franchissement, ainsi que la grande capacité de charge de sa benne arrière. Ce qui fait d’elle un des meilleurs pick-up du marché.

La BJ40 peut se transformer en super buggy.

La BJ40 peut se transformer en super buggy.

La BJ40, un 4×4 transformable en super-buggy

Comme la X35, la Baic BJ40 évolue aussi dans son standing, comme en témoigne l’habillage de son intérieur en cuir surpiqué. Mais sa principale particularité réside dans sa faculté à se transformer. Il est possible d’enlever le toit ainsi que les portières, mais aussi de rabattre le pare-brise sur le capot. Il ne reste plus de visible que la structure tubulaire de la machine. La BJ40 se transforme ainsi en super-buggy. Question moteur, il est possible de choisir entre deux blocs. D’un côté, un 2L turbo à boîte manuelle, atteignant 200 CV, et de l’autre un 2,3L turbo d’origine Saab à boîte automatique, poussant à 250 CV. La BJ40 ne passe jamais inaperçue avec ses énormes élargisseurs d’ailes en plastique noir. La caractéristique principale de son design avec le pare-choc avant, également en plastique noir.

Texte et photos : Haja Lucas Rakotondrazaka