L’organisation cherche à sauver des vies en formant des personnes à la construction d’habitations résistantes aux catastrophes naturelles.

Après le passage de l’un des ouragans les plus puissants de l’histoire en 2013, l’étendue des dégâts dans le pays était sans précédents : des vagues de plusieurs mètres de haut et des rafales d’une extrême violence ont dévasté les foyers de milliers de familles, qui, du jour au lendemain, se sont retrouvées totalement démunies.
L’une de ces familles était celle de Eusi et Helenita Raloso, originaires de Guaian. Cette municipalité fait partie du Samar Oriental, l’une des régions les plus sévèrement touchées par le passage du super-typhon Yolanda (ou Haiyan).
Durant la tempête, les Raloso et leurs voisins ont réussi à se réfugier dans un abri, mais à leur sortie, il ne restait de leur communauté que les ruines de leurs anciennes demeure.
Personne n’aurait alors pu imaginer qu’une année plus tard, lorsqu’un autre typhon frappa leur localité, les Raloso, loin d’être des survivants impuissants, étaient devenus les héros de leur communauté.
Grâce à leur nouvelle maison construite pour résister aux catastrophes naturelles, ils ont en effet décidé d’abriter 17 familles des environs, transformant ainsi leur maison en centre d’évacuation de fortune.

Aider les survivants
Les Raloso sont parmi ceux qui ont bénéficié du soutien de Build Change, une entreprise sociale à but non-lucratif dont l’objectif est de sauver des vies en aidant individus, propriétaires, ingénieurs et gouvernements à construire des maisons conçues pour résister aux éléments lors de tempêtes ou de séismes.
Fondée en 2004, Build Change opère surtout dans des pays qui ont payé le plus cher en vies humaines et en dégâts matériels le prix de tremblements de terre et d’autres désastres, comme l’Indonésie, le Népal, Haïti et les Philippines. L’entreprise organise aussi des programmes de sensibilisation dans des pays comme la Colombie et le Guatemala.
L’organisation a démarré ses activités aux Philippines en 2013, à la suite de catastrophes jumelées : un séisme de magnitude 7.2 dans la province insulaire de Bohol, combiné à la dévastation causée par le super-typhon Yolanda.
À la suite du séisme, qui a fait 200 victimes et a endommagé 73 000 bâtiments, dont 14 000 ont été complètement détruits, Build Change s’est alliée au gouvernement local pour former des ingénieurs et des employés d’ONG à évaluer les dégâts causés par la secousse sismique.

Jan Victor Mateo (Philippine Star)