Le plus grand rassemblement des motards a honoré son nom, puisque le Bikers Show a été un franc succès. Les visiteurs ont été très nombreux durant le week-end.

Un événement à rééditer assurément. Le Bikers Show du week-end a tenu toutes ses promesses. Les motards de la capitale ont massivement répondu à l’invitation. Ils étaient environ 250 issus de différents clubs à s’être rencontrés au Palais des sports de Mahamasina. On y a remarqué notamment IBMoto, Gasy Motards Club, Maxiscooters 261, Red Island Riders, KTM Ready To Race Madagascar, MMC, Royal Enfield, Team Bikers Gasikara et Harley-Davidson. Sans oublier les non-affiliés.

Le roadshow  s’est conclu au Palais des sports.

Le roadshows’est conclu au Palais des sports.

Le roadshow organisé samedi après-midi, partant d’Iavoloha pour rallier Mahamasina, a été une véritable démonstration de force. Le cortège de plusieurs centaines de mètres a sillonné les rues d’Antananarivo, émerveillant les piétons et les automobilistes avec, dans ses rangs, des bécanes aussi belles et aussi imposantes les unes que les autres. Il en a été de même durant la night parade à Analakely et à Anosy, dans la soirée, ainsi que lors de la randonnée sur la RN1 dimanche matin.

MV Agusta Rivale 800, l’une des plus belles du salon.

MV Agusta Rivale 800, l’une des plus belles du salon.

À refaire chaque annéeKTM Superduke 1290, Kawasaki Z1000, Suzuki Hayabusa 1300, Harley-Davidson Sportster 1200, Honda CBR1000, Ducati 1098, Yamaha R1 ou T-Max 530… toutes ont été très impressionnantes. Mais très certainement, l’une des plus belles, si ce n’est la plus belle, a été une MV Agusta Rivale 800 rouge vif, avec ses lignes agressives typiquement italiennes, sa superbe jante à bâtons exposée via le monobras oscillant arrière, mais aussi et surtout sa triple sortie d’échappement.
« Je tiens à remercier les organisateurs pour cet événement mémorable. J’ai vraiment apprécié ces moments passés avec d’autres personnes qui partagent ma passion pour les deux-roues. Il faudra organiser ce genre de salon plus fréquemment, pourquoi pas tous les deux ans ou même chaque année », confie un motard que nous avons questionné au hasard.
Comme quoi, cela a été un succès sur toute la ligne et on en redemande.
« Personnellement, je n’ai pas de moto. Mais je suis venu juste pour admirer ces belles machines », affirme, pour sa part, un visiteur. Outre les clubs, les concessionnaires ont aussi été de la partie. De superbes KTM, Honda et scooters Peugeot de chez Madauto, en passant par les BMW et Husqvarna de chez Motostore, et bien évidemment les Kawasaki, Indian et Royal Enfield de chez CT Motors, ou encore les tout-terrain Sherco de chez Funbike. Chaque visiteur en a pris plein les yeux.

Tselatra et Kiaka en vedettes

La moto et la musique rock vont de pair. Durant les deux journées du salon, les groupes Tselatra et Kiaka ont enflammé le Palais des sports, enchaînant leurs tubes devant un public conquis à l’avance dès les premières notes. Si Tselatra a proposé du rock radical destiné aux puristes, Kiaka a apporté une touche plus soft, ce qui a bien équilibré les deux concerts.

Les grosses cylindrées étaient à la fête ce week-end.

Les grosses cylindrées étaient à la fête ce week-end.

Démonstration de burn

Le week-end a également été marqué par plusieurs démonstrations. Entre autres, une Royal Enfield équipée d’un side-car a démontré qu’on pouvait très bien réaliser des figures avec ce genre de machine. Un maxiscooter MBK Stunt équipé d’un moteur de Piaggio X9 a réalisé
plusieurs burns. Sans oublier un tout-terrain Kawasaki avec lequel Rico, un motard chevronné, a effectué plusieurs wheelings et stoppies.