Avec comme devise l’unité  et la fraternité, l’association Mauriciano-Malagasy vient de naître. Elle vise à renforcer  les liens entre les ressortissants des deux îles à Antsirabe.

Les relations économique, culturelle et diplomatique entre Madagascar et Maurice  ont toujours  été fortes. Plusieurs Malgaches vivent dans l’île voisine depuis des années pour y construire leur avenir, pour des raisons professionnelles ou pour faire du business, pour suivre des études comme de nombreux Mauriciens sont dans la  Grande île pour les mêmes raisons. Pourtant, malgré ces relations qui lient les deux pays, leurs ressortissants, tant à  Madagascar qu’à Maurice, se connaissent peu.
Aussi, l’association Mauriciano-Malagasy a-t-elle décidé de consolider ces liens dans l’objectif de construire  « l’unité et la fraternité» comme sa devise l’indique.   Elle a choisi la célébration du 49e anniversaire de l’indépendance de l’île Maurice pour faire ce premier pas. Organisée le dimanche 12 mars à l’immeuble « La Planète » de la ville d’Eaux, la cérémonie a été honorée par les personnalités locales dirigées par madame le préfet d’Antsirabe. Codirigée par le président de l’Association, Bruno Martin Ratolojanahary,  et le représentant officiel des Mauriciens à Antsirabe, Cliven Saintas, la cérémonie a été une occasion pour   les Malgaches et les Mauriciens de la ville de mieux faire connaissance.

Ouverture
À l’issue de cette première rencontre, ils se sont mis d’accord pour participer directement au développement des deux pays.
Les deux parties étudient actuellement comment concrétiser leur collaboration afin d’être redevables envers la population. Mise à part la collaboration prévue entre l’association et les responsables locaux, elle a également annoncé  son ouverture à d’autres organisations, à l’instar de celle des jeunes cadres du Vakinankaratra.
« Outre le renforcement de nos relations, nous comptons accentuer nos activités ici à Antsirabe dans le domaine social. Nous tenons d’ores et déjà à remercier tous ceux qui nous ont soutenus durant cette première rencontre et tous ceux qui nous appuieront tout au long de nos prochaines activités », conclut Bruno Martin Ratolojanahary.

Angola Ny Avo