Le régiment militaire n°4  de Mahajanga a révélé que cinquante dahalo ont été arrêtés et trente-et-un tués, selon leur bilan de l’année 2017. Ces chiffres ont été collectés dans les régions Melaky et Betsiboka où une résurgence de vols de bœufs suivis de meurtre a été constatée. L’appui à la sécurité se poursuit avec de nouvelles stratégies, d’après le service de l’infor­mation et de la communi­cation de l’armée (SICA).