Terreur dans le chef-lieu de district de Tsaratanàna. Avant-hier soir, aux alentours de 19h 45, trente bandits munis de fusils de chasse ont fait parler d’eux. Les malfaiteurs ont fait irruption dans la ville pour braquer un collecteur, également propriétaire d’un bistrot et d’une épicerie. Une somme s’élevant à quatre millions d’ariary ainsi que des marchandises de commerce ont été dérobés selon les informations recueillies auprès de la gendarmerie nationale. D’après cette même source, les malfaiteurs ont également fusillé un individu qu’ils ont croisé dans la rue. Celui-ci se trouve dans un état préoccupant.
Les trente bandits ne sont pas restés longtemps sur les lieux du crime. Sitôt le butin entre leurs mains, ils ont décampé.
Les brigands se sont déjà fait la malle lorsque les forces de police ainsi que celles de la gendarmerie ont débarqué.
Hier, l’organe mixte de conception du district de Tsaratanàna a tenu une réunion d’urgence. Le couvre feu a été décidé et aucune circulation n’est permise entre 19h et 5 h du matin.

A.M.