En marge de la présentation d’un expert international qui appuiera le Bureau indépendant anti-corrup­tion (BIANCO), à l’hôtel Ibis, Ankorondrano, Jean Louis Andriamifidy, directeur général de cet organe, a déclaré qu’il ne reste plus que 3 mois aux assujettis à la déclaration de patrimoine pour se conformer à la loi. À l’issue de ce délais, le Bureau d’Ambohibao passera à l’application de la loi afin de sanctionner les récalcitrants.