L’heure est à l’unisson est non à la discorde entre les dirigeants du Tiako i Madagasikara, dans la cité du Soleil. Car il y a eu plusieurs mois de brouille pour des raisons de leadership au sein du parti, dans cette localité. C’était au cours d’une assemblée générale du TIM local qui s’est tenue dans l’après-midi du samedi 2 décembre, au siège du Magro à Betela.
Devant plusieurs centaines d’adhérents et de sympathisants, les deux co-présidents du Tim régional, à savoir le Pr Marcel Napetoke et le bouillant politicien Sazalahy Tsianihy, ont affiché manifestement leur volonté d’enterrer la hache de guerre pour le bien du parti.  Ainsi devant leurs partisans ils se sont dits prêts à réorganiser les militants de la base en vue de les mettre en ordre de bataille pour les prochaines échéances électorales.
Dans son discours, Marcel Napetoke s’est engagé avec son équipe à relever le défi de la victoire pour déblayer le chemin du candidat du TIM, Marc Ravalomanana, afin qu’il puisse se hisser à nouveau à la présidence de la République en 2018.Sazalahy Tsianihy, quant à lui, a sonné la mobilisation de ses troupes. Il a saisi l’occasion de cette rencontre avec la base pour leur demander de travailler dans l’union, afin de rafler tous les postes électifs dans cette circonscription, lors des futures élections. Avec la nouvelle donne, les deux hommes vont donc s’atteler à la consolidation des bases du parti et lui préparer un avenir digne de son passé. La tâche n’est sûrement pas facile à assumer mais surmontable selon eux.
« Toute critique objective et constructive est la bienvenue. Car au lieu de se contenter de jugements hâtifs et souvent tendancieux, mettons tous la main à la pâte, discutons et œuvrons pour le bien de notre parti et sa couleur qui nous unissent », précisent-ils. Un geste fort apprécié par les militants. Par la voix de leur porte-parole, Serge Rambinina, ces derniers ont exprimé leur gratitude à leurs coordinateurs et ont promis de recruter de nouveaux adhérents pour une victoire éclatante du TIM. Un autre sujet a été également débattu par lors de cette assemblée générale des « Zanak’i Dada », la préparation de la visite dans les prochains mois à Toliara du fondateur du parti Tim.

Francis Ramanantsoa