Cinq projets malgaches participent au concours Startup Africaine de l’année. Ils comptent sur le vote du public malgache.

Des porteurs de projets malgaches sont entrés dans la course pour décrocher le titre de « Startup africaine de l’année ». Ce concours organisé par Bonjour Idée met en avant les projets innovants pour mettre en relation les startups avec d’éventuels partenaires. Pour le moment, cinq projets malgaches à savoir Soanala, Greentsika, Contact Mada­gascar, Ariary.Net, ou encore le projet Alpha sont inscrits dans cette course. Les autres auront encore jusqu’au 17 décembre pour décider de leur participation à cette deuxième édition de ce concours.
C’est à Toliara que Greentsika contribue au changement de la ville grâce à des opérations d’assainissement menées par la municipalité et d’autres initiatives privées. La startup Greentsika participe activement dans ce plan d’assainissement à travers le ramassage d’ordures ménagères. Pour ce faire, elle propose aux habitants de Toliara un service de collecte de déchets en porte-à-porte à l’aide d’une équipe de
pré-collecteurs et de cyclo-poubelles avec un système d’abonnement. Les fondateurs de ce projet ont mis une petite touche technologique pour assurer le suivi du service au niveau de chaque pré-collecteur grâce à un système de pointage à code
barre et suivi GPS.

Incontournable
De son côté, Ariary.Net est en train de marquer de son nom le domaine de la fintech à Madagascar. Cette startup tente, à travers cette participation continentale, de trouver des partenaires à ses différentes idées pour le développement du commerce électronique à Madagascar. Au fil des ans, la plateforme développée par Ariary.Net est devenu un outil incontournable pour de nombreux sites internet basés à Madagascar. Son succès se repose sur la création d’un écosystème de paiement digital.
Il y a ensuite la stratup Soanala qui met en avant  les bons et nombreux produits naturels de la Grande île. Promouvoir ses produits à travers ses baumes et rouges à lèvres par l’utilisation d’ingrédients naturels de Madagascar et la fabrication artisanale sont évoquées comme ses principaux atouts. Des produits cosmétiques réalisés à base de cacao, ylang ylang, coco, ravintsara, gingembre.
Depuis le 4 décembre jusqu’au 29 décembre, le public peut participer au vote pour départager les projets. Ces entreprises malgaches comptent ainsi sur une forte participation venant de Madagascar pour décrocher le ticket pour Casablanca au Maroc pour la phase finale prévu le 24 janvier.
Tahina Randriarimanana avait fait un nom sur le continent africain en remportant le trophée du concours Anzisha Prize en 2016. Cette année, GasGasy avait tenté de suivre sa trace mais a échoué à la phase finale.  Mathieu Rabehaja et son projet Gazkar était sélectionné pour une participation au concours Startup Battlefield Africa de TechCrunch. Le succès, si l’on peut dire cela, des entreprises malgaches ne s’arrêtent pas là. Récemment, Manze Partager a été élu entrepreneur social en Afrique et Moyen Orient par Orange.

Lova Rafidiarisoa