Plus de sept cent personnes sont venues à la célébration de la journée internationale du Yoga.

Captivante. La troisième année de la célébration de la journée internationale du Yoga a été marquée par la venue massive des personnes intéressées ou curieuses par cette science pour une vie saine. « J’ai reçu un message d’invitation de l’ambassade de l’Inde, pour assister à cet évènement. Le yoga m’a toujours intrigué. Je suis donc venue avec ma petite tribu pour savoir ce que c’est », nous a expliqué Nicole Rahariravaka, une des personnes qui a assisté à cet évènement. C’était au boulo- drome de Soavimbahoaka, hier après-midi.
Plus de sept cent personnes s’y sont rendues, selon l’estimation de l’ambassade de l’Inde. Les connaisseurs ont déjà apporté leur tapis, d’autres ont étalé des « lambahoany » ou des « tsihy », à défaut du matériel. L’organi-sateur a emmené ce petit monde dans un monde à part. On leur a montré les postures de yoga, et tout ce qu’il faut savoir sur cette pratique. « Je ne savais pas que mes mouvements au réveil ou le rire, faisaient partie du yoga », s’est exprimée une des femmes venues à cet évènement. Sur son visage se lisait le calme, la joie.

Rare
Cet enthousiasme des nouveaux pratiquants ne reflèterait pas, pourtant, la réalité, selon quelques responsables de centre de méditation. « Les pratiquants réguliers du yoga sont encore peu nombreux à Madagascar. Beaucoup d’entre nous portent encore des préjugés sur cette pratique. Il y a ceux qui préfèrent s’en tenir  à ceux qu’on les a habitué», explique Tsitohery Raolona, un des responsables du centre Sahaja yoga. Depuis les 8 ans d’existence de ce centre, il n’a qu’une quarantaine d’adhérants, dont la majorité sont des jeunes. « Nos membres augmentent, mais à une faible vitesse. Je crois que les sept autres centres ont ce même constat», poursuit-t-il. Tsitohery Raolona souligne que le yoga est une clé de la réussite. « Sur le plan physique, il améliore notre santé, il aide à lutter contre le stress et donne de la joie de vivre. Il est ainsi plus facile pour ceux qui le pratiquent de connaître la réussite », enchaine-t-il. Selon l’ambassade de l’Inde, « le but de la pratique du Yoga est  de surmonter toutes sortes de souffrances conduisant à une sensation de liberté dans tous les domaines de la vie avec une santé holistique, bonheur et harmonie ». Ceux qui sont venus à Soavimbahoaka, hier, ont connu cette sensation. « Je me sens plus léger et prêt à affronter la nouvelle semaine », indique l’un d’eux.

Journée internationale du yoga

La célébration de la journée internationale du Yoga est encore très récente. Elle ne date que de 2015. Il a été décidé, après une assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies, que le 21 juin sera consacré à cette pratique. Madagascar s’est joint au monde pour cet évènement.

MiangalyRalitera et Julie Razakarinaivo