Six voleurs d’ossements humains arrêtés à Soavina ont été renvoyés derrière les barreaux de la maison centrale d’Antanimora, hier, après leur comparu­tion au parquet. Le baron du trafic, un Chinois, selon la police saisie de l’enquête, est toujours recherché.