La sécurité routière aura une place prépondérante dans les projets de cette année pour Women In Motorsport Madagascar. La branche féminine des sports mécaniques prépare, en effet, une vaste campagne.
« L’an dernier, le président de la FSAM a initié une rencontre entre WIMS et l’ambassadeur de la FIA en visite à Madagascar dans le cadre du Sommet de la Francophonie, Jean Levy. La sécurité routière était au centre de nos discussions. Plusieurs actions sont prévues dans cette optique pour 2017 », rappelle Sylvie Rako­tovao, leader du WIMS. Cet ambassadeur de la Fédération Internationale de l’Auto­mobile avait soumis une résolution sur la sécurité routière.
Une résolution adoptée à l’issue de ce Sommet de la Francophonie. Par ailleurs, précisons que la Fédération du Sport Automobile de Madagascar a délégué le volet sécurité routière au WIMS. Lors de cette rencontre, Jean Levy a fait un don au WIMS, un ouvrage récemment publié intitulé « La sécurité routière, une réussite française, un défi pour la Francophonie ».
Cette rencontre a très certainement ravivé encore plus la volonté du groupement Women In Motorsport Mada­gascar, d’œuvrer pour la sécurité routière. Sylvie Rakotovao énumère quel­ques-unes des actions à venir: « On prévoit des formations à propos des accidents de la route, notamment dans le cadre des programmes scolaires. Je cite également la conception et la diffusion de spots télévisés, pour conscientiser le grand public, ainsi que des campagnes de sensibilisation sur terrain concernant les dangers de l’alcool au volant, et des échanges avec la branche ‘Mobility’ de la FIA. WIMS effectuera une demande de subvention auprès de la FIA pour le Road Safety Project. »
Chaque année, 1 200 000 personnes décèdent sur les routes du monde entier. Comme quoi il s’agit d’un véritable fléau, auquel il faut faire face de toute urgence.

Haja Lucas Rakotondrazaka