La coopération Japon-Madagascar se renforce davantage. Le président Hery Rajaonarimampianina, chef d’État malgache et Shinzo Abe, Premier ministre Japonais ont effectué une signature de notes sur la sécurité alimentaire et l’accès à l’eau potable, lors d’une rencontre entre les deux parties à Tokyo, le 5 décembre. Ces notes contiennent d’une part, la dotation d’une aide alimentaire d’un montant de 13,33 milliards d’ariary (470 millions de yens), et d’autre part, la mise en place d’un épurateur d’eau, d’un coût de 5,67 milliards d’ariary (200 millions yens). « Les relations d’amitié et de coopération entre Madagascar et le Japon entrent dans une nouvelle phase », ont reconnu ces deux hommes d’État. Ce pays du Soleil levant promet à Madagascar de soutenir la mise en œuvre du Plan National de développement (PND), à travers  une assistance technique et financière pour la réalisation de projets d’infrastructure de haute qualité et le renforcement de capacité.
Dans le cadre de cette cérémonie, le Chef d’État malgache n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction sur la coopération entre les deux pays, dans la mise en œuvre du projet d’amélioration de la Productivité rizicole, le projet de réhabilitation du système d’irrigation au Sud-Ouest du Lac Alaotra, dans le projet d’extension du port de Toamasina, la gestion des bassins versants et des périmètres irrigués. « Ce sont autant de projets qui approfondissent continuellement la coopération entre le Japon et Madagascar », a déclaré Hery Rajaonarimam-pianina.
Shinzo Abe a félicité le chef d’État pour les efforts qu’il a déployés dans la sortie de crise, dans la lutte contre la corruption, l’instauration de l’État de droit et la reprise de la croissance économique.