L’ouverture du nouveau pont sur la rivière Kamoro est en retard de dix-huit jours. La fin du chantier était prévue à la fin du mois d’avril, mais jusqu’à présent les travaux se poursuivent. Le délai d’exécution est de vingt deux mois à partir de juin 2015.
Les travaux sont laborieux et délicats. Plus de 45 milliards ariary (plus précisément 45 079 994 656,29 ariary) financés par la Banque Mondiale à travers le Projet d’urgence pour la préservation des infrastructures et la réduction de la vulnérabilité, sont injectés dans ces travaux de construction située à Ambondromamy, au PK 406+300 de la RN4.
L’ancien viaduc aura cent ans aujourd’hui et ne peut plus résister longtemps à la circulation soutenue de gros véhicules. Des réhabilitations y ont été apportées afin de permettre aux usagers d’utiliser cet axe routier qui s’avère important pour l’économie de Madagascar.
C’est l’entreprise Eiffage TP qui se charge de l’ouvrage, le maître d’œuvre est le groupement Spea/Lux Consult. L’Autorité routière de Madagascar est le maître d’ouvrage délégué.

Vero Andrianarisoa