Casting terminé. La dernière phase de sélection des deux cent vingt aspirants aux postes de membres du Comité de réconciliation nationale a pris fin, jeudi. Selon Jacob Tehindraza­narivelo , président du comité de sélection, la liste des quarante quatre membres a été déjà bouclée et envoyée au Président de la République pour la validation. C’est le Président qui sortira le décret de nomination des heureux élus auxquels s’ajouteront les onze membres désignés par lui-même.
Parmi ces membres, vingt-deux seront des membres titulaires. Les autres composeront les membres suppléants. Selon Djacoba Tehindrazanarivelo, la sélection n’a pas été facile, étant donné la qualité des prétendants. Il a rassuré que ceux qui ont été retenus ont assez d’expériences en matière de réconciliation. Il a fallu également tenir compte de leur conduite et de leur notoriété dans la société dont ils sont originaires. « Leur notoriété dans leur région d’origine a été déterminante dans le choix », souligne Djacoba Tehindra­zanarivelo.
Selon la loi régissant ce Comité de réconciliation nationale, la liste arrêtée par le Comité de sélection ne peut plus faire l’objet d’une modification, ni d’une retouche. Il reste à attendre le décret du gouvernement officialisant la nomination.