En voyage aux États-Unis, Marc Ravalomanana, ancien chef de l’État, s’affiche sur des photos, largement partagées sur les réseaux sociaux, aux côtés de hauts responsables de la Banque Mondiale, notamment, des vice-présidents chargés de l’Afrique et du Moyen Orient. Une photo du fondateur de la société Tiko serrant la main de Donald Trump, président américain entrant, circule également sur Facebook. Un cliché considéré comme faux par certains, mais dont l’authenticité est farouchement défendue par ses « ouailles ».