Tahina et Loom se présentent comme les deux des plus sérieux prétendants au titre, en ce début de saison. On suivra aussi les débuts de Haja Danielson et le retour de Sitraka « NS ».

Un léger doute subsistait ces derniers jours sur la participation de Ndrianja et Fanja Rajemison (Subaru Impreza PMU Yacco), champions 2016, au Rallye Elf Michelin.
Première manche de la saison prévue ce weekend, avec treize épreuves spéciales au programme. Deux pilotes se démarquent dans la liste des trente équipages engagés, comme étant les plus sérieux rivaux et potentiels successeurs de Ndrianja sur le trône, en ce début de saison.
D’un côté, Tahina Raza­finjoelina, associé à Baobola Rajaonarison (Subaru Impreza Vidy-Varotra), de l’autre, Lova « Loom » Randriami­haingo, navigué par Lucas Rakotonindrainy (Mitsubishi Lancer Evolution X N4).
Pour beaucoup, l’heure de la consécration est arrivée pour Tahina, après sa forte progression de ces derniers mois. Il a confirmé celle-ci en gagnant deux rallyes l’an dernier, notamment en décrochant une victoire prestigieuse au Rallye International de Madagascar du mois de novembre. Pour sa part, Loom endosse le costume du jeune talentueux qui vient titiller ses ainés.
Il les avait même tous devancés une fois l’an dernier, en remportant le Rallye Helix Pure Plus du mois d’octobre. Si les deux pilotes repartent sur les mêmes bases que 2016, on pourrait avoir droit à un duel épique jusqu’à la fin de l’exercice.

Tovonen absent
Ce Rallye Elf Michelin sera également marqué par les débuts de Haja Danielson sur son nouveau pick-up, épaulé par Alain Rasami­manana (SsangYong Actyon Sports CT Motors). Il viendra se frotter aux références de la catégorie 4×4 T2M, Davonjy et Sandy Solofonirina (Foton Tunland Ocean Trade) ainsi que Freddy Rakoto­manga et Yachine Adam (Isuzu D-Max Continental).
Mardi dernier, Sitraka « NS » Rakotomalala avait annoncé qu’il tenterait de rééditer sa performance de 2014, quand il avait décroché le titre chez les deux-roues motrices, en compagnie de son père Rado. On suivra aussi de près leur retour en compétition sur leur Renault Clio 4G Orange. Précisons que les ténors des deux-roues motrices, Tovo­hery Rakotohary, alias Tovonen, et son infatigable Renault Clio manqueront à l’appel ce weekend.

Liste des engagés

Équipages                      Voitures                              Catégories
1    Alcazaria-Marielle    Peugeot 205 Total Quartz    M11
2    Nirina-Alcazaria Jr    Peugeot 206 Bomba Kely    M11
3    Papibel-Finoana    Peugeot 205    M11
4    Jeffy James-Copain    Peugeot 205 Go Janga    M10
5    Ndrianja-Fanja    Subaru Impreza PMU Yacco    N4
6    Gérard-Teddy    Mitsubishi Lancer Evo IX Les Loulou    N4
7    Haja Danielson-Alain    SsangYong Actyon Sports CT Motors    T2M
8    Jacques-Santatra    Mitsubishi Lancer Evo VII Sural Midex    N4
9    Tahiana-Tahiry    Subaru Impreza SkyOne    N4
10    Anjabob-Fiadanana    Volkswagen Golf    M11
11    Davonjy-Sandy    Foton Tunland Ocean Trade    T2M
12    Rala-Sissi    Renault Clio    M11
13    Domvala-Betojo    Volkswagen Polo    M12
14    Andy-Princy    Peugeot 205    M11
15    Sten-Krick    Peugeot 106 T2R    M10
16    Freddy-Yachine    Isudu D-Max Continental    T2M
17    Dani-Herz    Citroën C2 Kolo TV    M10
18    Guiguibone-Irdonen    Peugeot 306 Otis Climatel    M11
19    Nicky-Jackol    BMW 325    M12
20    NS-Rado    Renault Clio 4G Orange    M11
21    Boana-Miangaly    Subaru Impreza Love Rally    M12
22    Hanitra-Moumou    Subaru Impreza    M12
23    Yves-Nitro    Subaru Impreza    M12
24    Fidy Anjeva-Borman    Peugeot 504    M12
25    Tahina-Baobola    Subaru Impreza Vidy-Varotra    M12
26    Daddy-Lou    Seat Ibiza Terrassi    M12
27    Hery Be-Fafahcop    Subaru Impreza Mika Faniry    N4
28    Rina-Mirija    Renault Megane    M11
29    Fred-Andry Tahina    Peugeot 206    M11
30    Loom-Lucas    Mitsubishi Lancer Evo X    N4

Haja Lucas Rakotondrazaka