Épanouissement. L’accès à l’éducation des enfants de bas âge dans les zones enclavées et les milieux ruraux sera amélioré. Deux cent espaces d’éveil communautaire (EEC) sont prévus être implantés dans six régions, tout au long de cette année. Ils accueilleront des enfants de 3 à 5 ans. Ils ont pour mission d’« Améliorer la préparation scolaire des jeunes enfants afin de réduire le taux de redoublement et d’abandon en primaire et d’augmenter la probabilité que les enfants aussi bien les filles que les garçons s’inscrivent à la 1ère année du primaire à l’âge de 6 ans », selon la direction de l’Éducation préscolaire et de l’alphabétisation (DEPA), la semaine dernière.
Ces espaces seront mis en place dans les localités où il n’y a pas de centre d’activités préscolaires, dans les régions d’Analamanga, Atsinanana, Vakinankaratra, Anosy, Androy et Haute Matsiatra. « Quatre cent éducateurs communautaires seront formés pour gérer ces espaces », explique Arthur Mananjaona Ravelonjanahary, directeur de la DEPA.
L’enseignement se fera en langue maternelle. Il y aura des activités avec les enfants d’une part et avec les parents, d’autre part. Pour les enfants, elles contribueront au développement de leurs compétences dans le domaine cognitif du langage et de la communication, du comportement et de la vie sociale. Les activités avec les parents consisteront à les informer et les sensibiliser sur l’importance de la petite enfance, les accompagner dans le développement de cette dernière mais aussi de les impliquer dans les activités organisées dans les EEC.

M.R.