Cinq bandits armés de coupe-coupe se sont introduits au domicile d’une famille, à Sahavato, district de Nosy Varika, dimanche vers 23h. Les malfaiteurs sont directement entrés dans la cuisine où dormaient deux enfants. Leur mère aurait ensuite entendu de bruit et est allée voir ce qui se passait. Elle est tombée nez à nez avec la bande, mais a réussi à retourner dans sa chambre pour réveiller son mari. Ce dernier a été soudainement roué de coups à plusieurs reprises dès qu’il est sorti. À terre, il a été ensuite charcuté avec une machette. « Il est décédé sur le coup. Trois grandes estafilades ont été relevées sur son corps. Les bandits ont également coupé le pénis du garçon de 6 ans et ont tranché le ventre de sa sœur, lesquels se trouvent actuellement à l’hôpital de Nosy Varika », a relaté un gendarme. La mère de famille s’en est sortie saine et sauve. Les tueurs n’ont rien dérobé et se sont enfuis.
Hier matin, des villageois se sont dépêchés à la gendarmerie pour donner l’alerte. Le mobile du crime demeure à définir. La gendarmerie suppose qu’il pourrait s’agir d’un règlement de compte.

H.L.