Une artiste au caractère bien trempé, sublimée par un talent et une musicalité énergique, Christelle Ratri, que l’on écrira désormais Kristel Ratri, est une musicienne d’exception. Son charme n’a d’égal que ce charisme éblouissant dont elle fait continuellement preuve une fois sur scène. Armée de son instrument de prédilection, une guitare basse, Kristel Ratri envoûte et transcende à la fois à travers ses riffs. Depuis presque cinq ans, la jeune femme arpente la scène musicale, en collaborant avec des artistes de renom, tout en affirmant une identité artistique bien à elle. De Mafonja à l’illustre Silo, en passant par Gangstabab, ils sont nombreux à s’être réjouis du talent de cette bassiste d’exception.
Comme pour couronner ce parcours déjà bien garni, la jeune femme, à travers son groupe le Kristel Ratri Band, prévoit de sortir prochainement un « Extended play» (EP) sobrement
intitulé « TNM ». Un titre énigmatique pour les fans de la jeune femme et dont elle prend soin d’en garder le mystère, au moins jusqu’au 19 septembre, date à laquelle le titre se dévoilera dans son intégralité. Le public qui l’a retrouvée sur la scène de l’Is’Art Galerie à Ampasanimalo, a déjà pu avoir, en live, un avant goût plus qu’électrisant, dans le cadre de la première édition du « Dago Festival ».
Jouant sur les registres du pop et du rock avec un zeste d’electro, Kristel Ratri captive par sa voix rauque et dynamique, de même qu’elle séduit et hypnotise par sa présence scénique. Grattant avec fougue sa basse, elle est accompagnée d’Andry Sylvano à la batterie et de Benkheli Ratri à la guitare. Le public affectionne déjà le trio pour ses titres comme « Izy », « Hilalalala », « Pas sentimental » et « Mila mifandray tanana ». Kristel Ratri Band entamera bientôt une tournée à l’île Maurice, le 5 octobre pour le festival « Mauritius Music Expo – Momix » et les 6 et 7 octobre pour le « One Live Musik Festival ». En attendant, elle est à retrouver au Kudeta Urban Club à Anosy, le 16 septembre à 21 heures pour un concert-nocturne.

A. P. R.