Cette année sera la sienne étant fraîchement primé lors du récent « Afro pépite Show – Le rêve africain ». Le trio Kristel réserve de belles surprises.

Avec un programme d’ores et déjà bien chargé en ce début d’année, la bassiste Christelle Ratri, accompagnée de son compagnon Andry Sylvano à la batterie et de son frère Benkheli Ratri à la guitare, est fin prête à de nouveaux défis pour transcender les mélomanes.
Fort d’une nouvelle identité musicale plus électrisante et plus galvanisante, qui confirme cette maturité et ce charisme qu’on lui connaît, Kristel, comme se prénomme désormais le trio, se plaît continuellement à surprendre aussi bien qu’il envoûte aux rythmes d’un rock contemporain teinté d’un zest de sonorité électro. Porté par Christelle Ratri au chant, le groupe estampillé du label Libertalia Music Records a fait forte impression auprès du public autant dans la Grande île, qu’au-delà de ses frontières.
Présentant son nouvel opus intitulé « TNM », fruit d’un travail de longue haleine avec son label, Kristel a conquis plusieurs scènes musicales. À l’image de l’année passée qui fut très fructueuse pour le groupe donc, 2018 s’annonce tout aussi exceptionnelle. Comme prémices d’une longue aventure musicale, Kristel convie le public de la capitale ce 13 janvier au Kudéta Carlton Anosy pour jouir de ce renouveau qu’il propose.
Le temps d’un concert qui s’annonce exaltant, le trio promet charme et volupté à travers un rock bien fumant avant d’attaquer de nouveau son retour dans l’Hexagone.

Mature et prometteur
Fier porte-étendard du Libertalia Music Records, mais surtout de Madagascar par le biais de sa musique, Kristel conquiert toutes les générations en entamant son petit bonhomme de chemin depuis près de cinq ans maintenant.
L’année passée, c’est tout un marathon musical d’exception que le groupe a d’ailleurs entamé pour promouvoir « TNM ». De la capitale à l’île de Nosy Be en passant par l’île Maurice pour le « Marchés des musiques » (Momix), mais surtout en France. À savoir, à Paris pour le « MaMa Festival - Bus Palladium » et « La Bellevilloise», mais aussi à Rennes pour le « Festival des Bars en Trans ». Christelle Ratri, Andry Sylvano et Benkheli Ratri ont ainsi enchanté un public de tous horizons avec des morceaux comme « Akao », « Izy » et « Rateka ».
Kristel confirme ainsi au passage sa maturité musicale et s’affirme comme prometteur d’un beau parcours à l’international, toujours en gardant cette culture musicale propre à son pays natal. Après son concert au Kudéta Carlton Anosy, Kristel s’envolera pour Paris, où il aura le privilège de tourner pour le fameux concert de « Arte Tv » le 22 janvier. S’ensuivra une séance d’enregistrement tout aussi privilégiée au studio « Two pass it » du producteur Jean Lamoot. Kristel reviendra ensuite au pays pour un concert inédit à l’Institut français de Madagascar (IFM) Analakely, le 16 février.
Auparavant, bassiste de Mafonja puis de Silo, Christelle Ratri s’est toujours affirmée comme une perle rare de la musique contemporaine malgache. Avec son groupe, Kristel, elle fait désormais l’unanimité auprès de ses pairs et n’est pas prête de s’endormir sur ses lauriers en promettant encore plus de mélodies enivrantes aux rythmes de sa guitare basse.

Andry Patrick Rakotondrazaka