Le Mauricien Dilan Eléonore déclaré mort d’un accident de circulation à Madagascar, le vendredi
24 novembre, fait actuellement l’objet d’une investigation de la police et de la gendarmerie. Pour l’heure, les circonstances du drame sont toujours floues, selon les explications du commissaire Martino Rakotondra­zaza, chef de brigade des accidents (BAC), à Tsarala­làna, hier. « Nous ne savons pas où la catastrophe a vraiment eu lieu, si le jeune Mauri­cien a pris l’avion le jeudi 23 novembre depuis l’île Maurice. A-t-il débarqué à l’aéroport de Toamasina ou celui d’Antananarivo? », s’est-il interrogé. Aucun accident mortel dont un étranger a été victime n’a été non plus constaté dans la capitale de Madagascar, selon les statistiques de la BAC depuis novembre. La police nationale a pourtant indiqué qu’un recoupement sera relancé pour approfondir l’enquête.
La victime, âgée de 23 ans, employée dans un bateau de croisière, allait rendre visite à sa mère au pays mais il n’a malheureusement pas pu le faire. Il a été mortellement fauché par une voiture qui s’est enfuie, selon les informations communiquées à la famille.

H.L.