Crime odieux à Antongomena Namakia. Un chef de famille a été froidement tué dans la cour  de sa maison par trois individus munis de hache et de matraques, le 4 janvier dernier. Le mobile du meurtre est pour l’instant flou. La gendarmerie s’est rendue sur les lieux du crime pour faire le constat.