Tout semble être remis dans l’ordre. L’autorité de régulation de marché public (ARMP) vient de déposer les documents « corrigés et vérifiés » des résultats des marchés passés en 2016 sur son serveur. Le site web est de nouveau accessible depuis hier. Si la plupart des marchés qui ont fait un scandale dans le réseau social Facebook ont été passés au peigne fin, le montant de certains contrats dépasse encore l’entendement. Au sein du ministère de l’Economie et de la planification, c’est un autre scandale. L’entretien et la réparation d’un véhicule Volkswagen Polo aurait couté  plus… d’un milliard ariary.
Si ce chiffre est vrai, ce qui devrait être le cas, le ministère de l’Economie et de la planification battrait le record dans cette …passation de marché. Cherchant à obtenir plus d’informations, nous n’arrivons pas à joindre le ministre de l’Economie.
Les quelques documents rapportant les résultats des marchés passés en 2016 ont fait un gros scandale financier sur les réseaux sociaux. Des dépenses astronomiques valant un million de fois le prix des articles ont été observées. Devant ce fait, les responsables de l’ARMP ainsi que les personnes responsables de marché public des entités publiques avaient été mis sur la sellette. Ces responsables ont passé des journées bloquées pour passer à des vérifications minutieuses de ces documents. Le résultat de l’opération était ainsi publié hier, sur le site de l’ARMP. Les fichiers devraient comporter les s chiffres et les « erreurs de saisie » annoncées ont été ainsi.

L.R.